Traquemage, tome 2 (Lupano & Relom)

Lupano – Relom © Guy Delcourt Productions – 2017

En pleine lande moyenâgeuse, Pistolin continue sa route. Accompagné de Myrtille, il se rend à Saint-Azur-en-Lagune afin de rencontrer le premier mage de la liste des mages à éradiquer : Kobéron.

On va commencer par lui. Je l’ai choisi parce qu’il fait un peu moins peur que les autres…

Rappelons ici que l’odyssée de Pistolin est motivée par un ras-le-bol à l’égard des mages qui se livrent une guerre sans merci et qui, tout occupés à se pourrir entre eux, n’ont que faire des dégâts collatéraux qu’ils occasionnent çà et là. Dégâts dont les paysans comme Pistolin (producteur de fromages de biques appelés Pécadou) font continuellement les frais [à de stade avancé de la chronique, je vous invite à relire ma chronique du premier tome].
Mais avant d’aller à la rencontre de Kobéron, Pistolin va devoir convaincre les sirènes afin qu’elles l’aident à récupérer l’épée du Traquemage qui git au fond de l’océan… Une épreuve de taille… et celles à venir ne sont pas plus à la portée du pauvre Picolin ! Sans compter qu’en chemin, il tombe nez-à-nez sur Merdin l’Enchianteur.

– Dites, c’est quoi exactement, un Enchianteur ?
– C’est un sorcier qui t’enchiante l’existence !

Farce déjantée où l’on croise pêle-mêle des personnages imaginaires de tout bord, revus et corrigés par Wilfrid Lupano. Une fée Clochette alcoolique, un grand magicien cupide et obnubilé par la folie des grandeurs, des sirènes dévergondées, un enchanteur dépité et qui porte la poisse, des paysans aux abois… un monde fou qui caricature les travers de notre société actuelle. Capitalisme, alcoolisme, opportunisme, individualisme… autant de concepts qui font le charme de la vie de tous les jours…

Au dessin, Relom donne de la consistance à toute la crasse de cet univers. Les paysans puent la sueur et c’est sans trop de difficultés que l’on pourrait entendre les poux qui grouillent dans la laine des biquettes. Une vase collante et gluante se répand sur de nombreuses cases et symbolise ce monde à l’agonie. La magie n’était qu’un leurre, le versant rouillé et oxydé d’une richesse qui était pourtant prometteuse. Les trognes expressives des personnages font écho aux propos cocasses qui sont énoncés. Des personnages qui semblent réagir au premier degré et pourtant le lecteur attrape sans se fatiguer toutes les allusions qui viennent critiquer la société et clins d’œil répandus généreusement dans le scénario. Je crois bien que l’intérêt de cette série est le travail qu’a réalisé Relom ; l’illustrateur donne vraiment une profondeur inattendue à cette épopée insensée. Il campe une ambiance, joue avec la caricature, donne de la consistance à tous ceux qu’on croise durant cette aventure. C’est bien dans le dessin qu’on trouve ce qui fait le sel de cet univers.

Sitôt lu sitôt chroniqué car je pense que je retiendrais seulement le côté cocasse de l’album. Un vent de folie très plaisant. Une lecture drôle et divertissante aux multiples et imprévisibles rebondissements dont je ne ferais pas un incontournable.

Traquemage

Tome 2 : Le Chant vaseux de la sirène
Série en cours
Editeur : Delcourt
Collection : Terres de Légendes
Dessinateur : RELOM
Scénariste : Wilfrid LUPANO
Dépôt légal : octobre 2017
56 pages, 14.95 euros, ISBN : 978-2-7560-7482-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Traquemage, tome 2 – Lupano – Relom © Guy Delcourt Productions – 2017

Traquemage, tome 1 (Lupano & Relom)

Lupano – Relom © Guy Delcourt Productions – 2015
Lupano – Relom © Guy Delcourt Productions – 2015

Pour faire un bon fromage, il faut que les brebis bénéficient d’un bon pâturage ! Tout bon berger sait cela c’est pourquoi, l’heure venue, Pistolin motive son troupeau à sortir de la bergerie. Mais les biques ne l’entendent pas de la même oreille et c’est contraintes et forcées qu’elles obéissent à l’injonction qui leur est faite. Car Pistolin est plein de bon sens…

Je fais des pécadous au lait de cornebique, moi ! Et le pécadou, c’est une fromage de haute montagne.

Pistolin se contremoque des rumeurs véhiculées sur la guerre des mages qui sévit dans les alpages. Et bien que la fois précédente, il ait été attaqué par une famille de trolls, il a des couilles le Pistolin… faut bien ça pour faire le pécadou.

Alors, guerre des mages ou pas, moi, j’emmène les bêtes aux pâtures, et puis c’est tout !

Et puis… ce qui devait arriver arriva… le temps d’un battement de cils et son troupeau se fait bouloter par des bestioles volantes. Il n’en faut pas plus pour que Pistolin fasse le serment de débarrasser la région de ses satanés mages qui terrorisent les villages. Il s’improvise Traquemage sans rien y connaitre à l’occultisme. Dans son périple, il fait la connaissance de la « Fée Pompette » qui va l’initier aux mystères de la magie.

Baptême d’un nouveau genre : la rural fantasy ! L’accroche marketing prête déjà à sourire et annonce l’univers bonhomme dans lequel on s’apprête à entrer. Pour peu que l’on s’attarde sur le visuel de couverture, on obtient quelques indices supplémentaires en voyant les trognes des personnages qui y figurent : un paysan un peu péquenaud qui semble être animé d’un élan de virilité soudain. A ses côtés, une brebis qui n’en mène pas large…

Wilfrid Lupano est un touche-à-tout. Il nous a montré depuis longtemps qu’il ne se cantonnait pas à un style. Dans son petit laboratoire d’auteur, il explore, teste et expérimente. Il sort de sa fabrique à histoires des aventures parfois déjantées, parfois très sérieuses. Du polar (« Ma Révérence ») à l’héroïc fantasy (« Alim le tanneur »), en passant par le roman graphique historique (« Le Singe de Hartlepool »), une aventure muette (« Un Océan d’amour ») ou une comédie dramatique (« Les Vieux Fourneaux »)… Quel que soit le ton, ça fait mouche auprès des lecteurs. Talentueux, Lupano mène ses scénarios à la baguette, travaillant le rythme, titillant les nerfs de son lecteur aux moments cruciaux, l’amadouant dans l’instant suivant…

Onze ans après « Alim », il revient à l’héroïc fantasy. Cette fois, les personnages ont beaucoup plus de gouaille et un franc parler qui n’est pas sans nous rappeler les anars des « Vieux Fourneaux ». L’humour est très présent dans le récit, ce genre d’humour potache, un peu brut… une bonne tape amicale et pataude qu’on se prendrait dans l’omoplate, une tape si chaleureuse qu’on n’est pas loin du décollement de poumon. J’ai eu beaucoup de plaisir à lire ce premier tome de « Traquemage » même si je suis certaine qu’il ne m’en restera pas grand-chose. Avec cet univers rural et médiéval, on chausse les gros sabots sans mots dire, on se gausse des personnages et des situations catastrophiques dans lesquelles ils se mettent. Wilfrid Lupano se moque de tout et invente un nouveau royaume : celui de la poilade. Il place dans son récits quelques références à des événements qui ont marqué l’actualité médiatique de ces dernières années (l’affaire Omar Raddad par exemple) et en fait voir de toutes les couleurs à son trio de personnages : un berger pas très futé mais téméraire et qui fait preuve de bon sens dans des moments inattendus, une fée grassouillette et alcoolique qui n’a pas la langue dans sa poche et une brebis muette embarquée à l’insu de son plein gré dans cette épopée folklorique.

Au dessin : Relom. Il crée des trognes incroyables, des postures corporelles improbables. Son trait utilise allègrement cet humour décalé qui martèle son rythme sur la narration. Le trait est rond, les femmes ont des rondeurs généreuses que les pognes masculines viennent malaxer avec gaucherie. On sympathique rapidement avec les personnages, on scrute les détails graphiques qui se sont glissés dans les cases. Un univers frais qui nous arrache des éclats de rire au moment où l’on s’y attend le moins.

PictoOKJ’ai passé un très bon moment en compagnie de cet album même si je suis loin du coup de cœur. Le genre d’album où l’humour vole souvent au ras des pâquerettes mais c’est cocasse.

LABEL LectureCommunela-bd-de-la-semaine-150x150Une lecture commune que j’ai le plaisir de partager avec Noukette et Jérôme à l’occasion de ce mercredi BD (les liens des participants sont aujourd’hui chez Noukette). Merci à vous deux de m’avoir accompagnée dans cette lecture. Ça me réchauffe d’avoir pu publier avec vous aujourd’hui

Traquemage

Tome 1 : Le Serment des Pécadous

Série en cours

Editeur : Delcourt

Collection : Terres de Légendes

Dessinateur : RELOM

Scénariste : Wilfrid LUPANO

Dépôt légal : septembre 2015

ISBN : 978-2-7560-6464-2

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Traquemage, tome 1 – Lupano – Relom © Guy Delcourt Productions – 2015