La Collection « La Grande Imagerie des Super-Héros » des éditions Fleurus

Focus sur trois titres de la collection « La Grande Imagerie des Super-Héros » aux éditions Fleurus. Au menu, Captain America, Iron Man et les Avengers. Article rédigé à quatre mains… parce que Louka (fiston) le vaut bien 🙂

Beaumont – Boccador © Fleurus – 2015
Beaumont – Boccador © Fleurus – 2015

Plutôt bien construit, l’ouvrage présente les grandes lignes de la personnalité de Captain America. Héros irréprochable, intègre, loyal, fin stratège, charismatique, ce super-soldat a tout pour plaire. Son costume – aux couleurs de l’Amérique – symbolise les valeurs des Etats-Unis. Pour finir, il est beau, fort, doué, rusé… Avec autant de qualités, les enfants l’admirent. Pour ma part, j’ai un peu de mal à accorder une quelconque crédibilité à ce genre de personnage quant à l’intérêt que je lui porte, il est lui aussi modéré.

Réédition d’un ouvrage qui a été publié en 2015, Steve Rogers alias « Captain America » vient compléter la galerie des grands héros de cette collection dédiée à l’univers Marvel.

Figure incontournable des super-héros, Captain America est l’un des plus vieux super-héros de l’univers Marvel. Créé en 1941, ses premières interventions le conduisent donc logiquement à combattre les troupes nazies durant la Seconde Guerre Mondiale, devenant ainsi « un symbole d’espoir et de courage pour tous les soldats américains ».

L’ouvrage est agréable. Les illustrations montrent le héros en pleine action et sous son meilleur profil. Découpé en dix sous-parties, la présentation factuelle respecte une certaine chronologie et s’attarde sur les temps forts de son parcours : l’origine de ses pouvoirs, ses alliés, ses ennemis, ses femmes et bien évidemment, son implication dans le SHIELD, son engagement dans l’équipe des Avengers jusqu’à la scission du groupe suite à la promulgation d’une loi gouvernementale qui conduit à la Civil War.

Quoi qu’il en soit, ce livre contient les clés pour connaître le héros et le situer dans le microcosme des justiciers avoir quelques repères… histoire de ne pas trop patauger et d’éviter les bévues en société.

C’est Louka qui a demandé à recevoir ce titre, il allait donc de soi qu’il prenne la parole :

C’est l’histoire de Captain America, de comment il est devenu un super-soldat, sa vie jusqu’à sa mort et ses quatre amoureuses. Le livre se présente en plusieurs parties : ses ennemis, ses amis, la Civil War (suite à une décision du gouvernement d’imposer la « loi du recensement », un désaccord naît entre deux camps. Les super-héros vont devoir montrer leurs réelles identités ; ceux qui n’acceptent pas sont considérés comme des hors-la-loi. Cette guerre oppose le camp de Captain America a celui d’Iron Man)…
PictoOKCe livre bien. Les dessins sont bien faits ; j’en avais déjà vu certains dans « Civil War ». Ce livre m’a appris des choses comme l’identité de certains personnages. Je m’attendais à ce que ce livre parle plus des ennemis de Captain America et notamment l’Hydra et le Baron Zémo. Mais je suis content de ce livre parce qu’il m’a plu et qu’il m’a permis de comprendre certaines choses.

Captain America

Univers Marvel
Editeur : Fleurus
Collection : La Grande Imagerie des Super-Héros
Auteurs : Jacques BEAUMONT & Sabine BOCCADOR
Dépôt légal : octobre 2015
32 pages, 7,95 euros, ISBN : 978-2-215-14372-7

Beamont – Boccador © Fleurus – 2015
Beamont – Boccador © Fleurus – 2015

En 1963, soit vingt-deux ans après Captain America, apparaissait pour la première fois Iron Man dans les comics Marvel. Personnage charismatique, caractériel, ingénieux, séducteur… Tony Stark alias « Iron Man » débarque avec son dynamisme. Sans son armure, pas de pouvoirs. Sans son armure, Tony Stark n’est « qu’un riche industriel ». Il s’implique énormément dans les actions collectives entreprises par les super-héros (pilier des Avengers, membre actif du SHIELD dont il prendra la tête durant un courte période). Il a un réseau important, peut compter sur des amis qui lui sont fidèles en revanche… ses positions toujours très tranchées et le fait qu’il soit très exposé font de cet individu un homme qui est haï. Pour preuve, pas moins de trois doubles pages sont consacrées à la présentation de ses principaux ennemis (alors qu’habituellement, dans cette collection, une double page suffit pour brosser le portrait des opposants d’un personnage).

L’avis de l’expert en herbe ? Le voici :

J’ai bien aimé et ça m’a appris plein de choses comme l’enfance de Tony Stark, des fonctions de certaines armures, des explications sur le Shield et certains ennemis d’Iron Man. C’est surtout sur ce dernier point que j’en ai appris beaucoup. Par exemple sur « Fin Fang Foom » qui est un extra-terrestre qui ressemble à un dragon ; je n’avais jamais vu ce personnage. J’ai découvert plusieurs personnages que je ne connaissais pas.
PictoOKPictoOKJ’ai vraiment découvert beaucoup sur l’univers d’Iron Man. Le livre est vraiment bien fait et je suis surpris par tout ce que j’y ai appris.

Iron Man

Univers Marvel
Editeur : Fleurus
Collection : La Grande Imagerie des Super-Héros
Auteurs : Jacques BEAUMONT & Sabine BOCCADOR
Dépôt légal : avril 2015
32 pages, 7,95 euros, ISBN : 978-2-215-14247-8

Beaumont – Boccador © Fleurus – 2014
Beaumont – Boccador © Fleurus – 2014

Sorte de petite encyclopédie des principaux personnages des Avengers. Cet ouvrage offre un aperçu rapide et solide des super-héros qui ont fondé les Avengers : Thor, Iron Man, Hulk, L’Homme-fourmi et la Guêpe. On s’arrête ensuite plus rapidement sur les membres qui sont venus gonfler les rangs de l’équipe, à commencer par Captain America. On passe en revue l’influence du SHIELD dont j’ai déjà parlé plus haut et, pour finir, un aperçu des principaux ennemis des Avengers, ceux-là mêmes qui seraient parvenus à leurs fins si les supers-héros n’avaient pas décidé d’unir leur force.

Une bonne base pour se repérer dans l’univers Marvel. Louka fait l’impasse sur sa chronique si ce n’est « C’est un bon livre mais j’ai déjà tout dit avec « Captain America » et « Iron Man »… »

Les Avengers

Univers Marvel
Editeur : Fleurus
Collection : La Grande Imagerie des Super-Héros
Auteurs : Jacques BEAUMONT & Sabine BOCCADOR
Dépôt légal : septembre 2014
32 pages, 7,95 euros, ISBN : 978-2-215-14254-6

Luke Skywalker (Boccador)

Boccador © Fleurus – 2016
Boccador © Fleurus – 2016

Ce livre, entièrement consacré à Luke Skywalker, revient sur la jeunesse du héros et les principaux événements qui se sont produits lors des épisodes IV, V et VI de Star Wars.

Une façon ludique, et imagée, de revoir ses classiques ou de se sensibiliser à l’un des personnages-phare de cet univers. L’occasion de revenir sur le contexte de sa naissance. Peu avant l’accouchement, les médecins découvrent que sa mère, la sénatrice Amidala, est enceinte de jumeaux. Des complications lors de l’accouchement prennent les médecins de cours ; peu après la naissance de Luke et de sa jumelle, Leia, leur mère décèdent. Afin de protéger les jumeaux, les Maîtres Jedi Obi-Wan Kenobi et Yoda décident de les séparer. Luke sera emmené sur la planète Tatooin où il sera confié à son oncle et à sa tante.

L’ouvrage reprend ensuite les événements de façon chronologique. Chaque double page aborde un temps fort de l’épopée Star Wars. Une double page pour chaque partie, la première résumant rapidement le dénouement de la prélogie Star Wars. Puis, le récit s’attarde sur son enfance et les circonstances de sa rencontre avec Obi-Wan, le moment où il rejoint l’Alliance Rebelle, son initiation par Maître Yoda ou bien encore de faire le point sur les ennemis de Luke, etc. Autant d’occasions qui nous permettent de retrouver d’autres célèbres personnages : Leia, Han Solo, Chewbacca, R2-D2, C-3PO ou – bien évidemment – Dark Vador.

Pour le jeune lecteur qui ne connaîtrait pas cet univers, l’ouvrage lui permet de bien se sensibiliser à l’univers et au personnage de Luke, de repérer le principe d’un pouvoir à deux facettes : la Force et son côté lumineux, la Force et son côté obscur.

PictomouiPour les autres, l’ouvrage se contente seulement de résumer rapidement la trilogie Star Wars en concentrant tous ses efforts sur Luke, personnage qui – vu la manière dont le livre est présenté – semble relier tous les protagonistes entre eux. Difficile d’y apprendre quelque chose. Largement illustré à l’aide de photos des trois films, là aussi, on est plus dans la redite que dans la nouveauté. Si l’ouvrage sur les Sith était parvenus à se détacher légèrement des films en proposant une autre organisation dans le traitement des informations, sortant un peu des sentiers battus… cet opus consacré à Luke Skywalker est une pâle copie conforme de la première trilogie réalisée par George Lucas. Pour moi qui connaît l’univers mais qui ne suit pas une passionnée, je me suis ennuyée. Réellement.

Pour Louka, le constat est le même. Voici son avis :

« Je n’ai rien appris. Ce n’est pas un livre très intéressant pour moi. Je pense que ça peut intéresser des enfants qui n’ont pas vu les films ou des enfants qui n’ont pas bien compris les films. Par contre, un enfant qui connaît bien les films ne sera pas intéressé par le livre. Le livre m’aurait plu s’il contenait des choses qu’il n’y a pas dans les films, comme une partie sur les enfants de Luke ou parler un peu plus de son amoureuse (parce qu’il en a une). En gros, il y a une longue période entre la fin de l’épisode VI (« Le Retour du Jedi ») et l’épisode VII (« Le Réveil de la Force ») qui n’est pas racontée dans les films. Si ce livre avait pu prendre le temps d’expliquer ce que Luke a fait pendant toutes ces années, là je crois qu’il m’aurait intéressé »

Luke Skywalker

Univers Star Wars

Editeur : Fleurus

Auteur : Sabine BOCCADOR

Dépôt légal : septembre 2016

28 pages, 7,95 euros, ISBN : 978-2-215-14455-7

A l’intérieur…

Luke Skywalker – Boccador © Fleurus – 2016
Luke Skywalker – Boccador © Fleurus – 2016

Luke Skywalker – Boccador © Fleurus – 2016

La Ligue des Justiciers (Boccador)

Boccador © Fleurus – 2016
Boccador © Fleurus – 2016

« Dans cette collection consacrée aux super-héros, les enfants découvriront la manière dont l’équipe de la Ligue des Justiciers (Justice League) s’est formée et ses membres les plus importants : Superman, Batman, Wonder Woman, Aquaman, Cyborg, Flash et Green Lantern. Le récit du parcours de chacun d’entre eux ainsi que les ennemis qu’ils combattent sont autant de sujets abordés à travers les dessins réalisés par les artistes de DC Comics » (Quatrième de couverture).

Mon fils et moi explorons de nouvelles lectures. Si les super-héros alimentent depuis un moment les rayonnages de notre bibliothèque, je ne suis pas encore bien familiarisée avec l’exercice de la chronique sur ce genre d’ouvrage. Louka (10 ans) est quant à lui beaucoup plus à l’aise :

« J’ai bien aimé le livre. Les personnages sont bien dessinés. L’ouvrage m’a appris beaucoup de choses sur chaque personnages (sauf sur Batman et Superman). Ce que j’ai appris par exemple ce sont des choses de leur histoire, de leur vie personnelle. Sur Wonder Woman par exemple j’ai appris que c’était sa mère qui l’avait sculpté dans le sable et une déesse de l’Olympe lui a donné vie.
J’ai appris des choses sur Green Arrow comme par exemple qu’il s’est marié avec Black Canary.
Je ne connaissais pas le personnage de Doomsday, juste de nom.
Le livre présente beaucoup de personnages que je ne connaissais pas. En général, j’ai bien aimé et je le conseillerais à partir de 7 ans parce que pour des enfants plus jeunes, les images sont belles mais par contre les textes utilisent des mots qui pourraient être compliqués. Pour les autres, et même pour des enfants qui connaitraient déjà l’univers, je pense que l’on apprendrait des choses. Les images sont très bien réalisées. Dans la manière dont les personnages sont présentés, tout n’est pas logique. Le livre se découpe en deux parties : les gentils d’abord, les méchants ensuite. La présentation est assez logique.
Ce qui m’a fait bizarre par contre, c’est que Cyborg est dessiné mais il n’y a aucun texte le présentant. Et sur la couverture, le premier dessin avec une personne qui serre les dents et qui a les yeux rouges, et bien ce personnage est totalement absent dans le livre. Du coup on ne sait pas qui c’est. Sinon le livre est parfait. J’attendais de ce livre du suspens (j’en ai eu car j’étais sûr qu’il y aurait des super héros que je ne connaissais pas et c’était le cas) et d’apprendre des choses. Le livre a répondu à ce que j’attendais. »

L’ouvrage revient donc sur la première apparition de ces personnages. En mars 1960, ils font leur entrée dans des magazines américains. L’engouement est immédiat. « La Ligue des Justiciers » propose donc de revenir sur la présentation des sept membres fondateurs de l’alliance. Sabine Boccador consacre un temps à chaque protagoniste : origine, pouvoir(s), points de fragilité, action menée, rôle dans la Ligue des Justiciers… Ensuite, le lecteur pourra découvrir quelques-uns des personnages qui se sont alliés aux justiciers avant de découvrir la dernière partie de l’ouvrage consacrée aux ennemis de la Ligue.

Les chapitres sont concis et fournissent les informations essentielles à la connaissance de chaque personnage. On pourrait faire le parallèle avec une petite encyclopédie qui apporte les bases nécessaires d’un sujet, mettant entre les mains du lecteurs les repères nécessaires. Le tout est largement complété d’illustrations toutes plus ludiques les unes que les autres, rehaussées de couleurs toniques et montrant les héros en action. La présentation est aérée et permet de ne pas être étourdi par le flot d’informations délivrées. Comme il l’explique plus haut, mon fils regrette la scission gentils / méchants. Il aurait préféré que les univers soient réunis et pour permettre au lecteur de disposer – en un coup d’œil – des informations à connaître sur chaque justiciers (il aurait apprécié, par exemple, que Lex Luthor soit intégré à la double page dédiée à Superman, que Black Manta ne soit pas présent sur celle d’Aquaman etc).

PictoOKUn ouvrage ludique et… didactique (oui). Il vient lécher l’univers des super-héros, asseoir les postulats de départ et permettre au jeune lecteur de partir avec des bases solides dans la lecture des comics.

La Ligue des Justiciers

Série La grande Imagerie des Super Héros

Editeur : Fleurus

Auteur : Sabine BOCCADOR

Dépôt légal : mars 2016

27 pages, 7,95 euros, ISBN : 978-2-215-144-182

A l’intérieur…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Ligue des Justiciers – Boccador © Fleurus – 2016

Les Sith (Boccador)

Boccador © Fleurus – 2015
Boccador © Fleurus – 2015

« Dans cette collection spécialement dédiée à Star Wars, les enfants découvriront les partisans du côté obscur de la Force, les Sith et leurs alliés. L’approche des différents personnages et situations leur permettra de mieux comprendre l’histoire de cette célèbre saga » (présentation éditeur).

« Qui sont les Sith ? ». Accueilli par cette question, le lecteur est invité à prendre connaissance des clés de compréhension lui permettant de bien maîtriser la suite des informations données ensuite par l’ouvrage. Habituellement portés sur le devant de la scène, les Jedi sont ici secondaires. La vedette leur est donc volée par les membres du côté obscur de la Force : les Sith.

Enrichi de visuels directement sortis des films de la saga de George Lucas, cet ouvrage est ludique. Les textes de Sabine Boccador sont faciles d’accès et permettent au jeune lecteur de mieux comprendre l’origine des différents Sith ainsi que les liens entre les différents membres de l’Empire.

« Les Seigneurs Sith sont redoutés dans la galaxie car ils sont perçus comme des ambassadeurs du Mal. Ils ont disparu depuis des millénaires et réapparaissent au moment où on les attend le moins, toujours par deux : un Maître et un apprenti ».

Peur, haine, colère, jalousie, agressivité sont les sentiments qui animent ces individus, souvent motivés par le fantasme de dominer – seul de préférence – la galaxie. Le lecteur va donc passer ces quelques 26 pages en compagnie des êtres les plus machiavéliques (et les plus célèbres) que l’industrie du cinéma aient produits : Dark Vador, Dark Maul, le général Grievous, Dark Sidious

On nous explique les pouvoirs occultes qu’ils développent ainsi que leurs ambitions de conquête afin d’avoir le pouvoir (contrôle total de la galaxie). On nous explique les temps forts de la lutte entre Séparatistes et Républicains puis entre Sith et Rebelles… Le livre se compose de onze grandes parties (onze doubles pages) dont une est dédiée aux Jedi et au côté lumineux de la Force. Pour le reste, le lecteur est invité à découvrir qui sont les grandes figures Sith, qui sont leurs alliés, leurs bras armés (les clones puis les stormtroopers, les droïdes) ou leurs hommes de main (les chasseurs de prime) et quel est leur armement (destroyers stellaires, quadripodes et Etoile Noire pour ne citer qu’eux).

Les Sith – Boccador © Fleurus – 2015
Les Sith – Boccador © Fleurus – 2015

L’ouvrage permet d’avoir une bonne base de connaissances sur l’univers Star Wars. Une compilation d’informations qui tombe à point nommé, juste avant la sortie au cinéma de l’épisode VII en décembre 2015. Mais pour le coup, le livre ne contient que les événements connus et présente les protagonistes des épisodes I à VI… pas de scoop, pas d’avant-goût (visuel) de ce qui nous attend dans la nouvelle trilogie cinématographique. Snif… En bonus, l’ouvrage contient un poster (format A4) sur lequel apparaissent les plus grands Sith (Anakin/Dark Vador, L’Empereur…). Pour le reste, la lecture est plutôt agréable. N’étant pas aussi « pointue » sur le sujet que mon fils, j’ai appris deux ou trois choses comme le principe de « la règle des deux » (qui prévoit qu’il n’y a – au même moment – qu’un Maître et qu’un apprenti. « Quand l’apprenti devient plus puissant que le Maître, il le tue et se choisit à son tour un apprenti ») ou l’existence de l’Ordre 66 qui a conduit les clones à se rallier aux Sith dans l’objectif de tuer TOUS les Jedi.

PictoOKPour finir, je laisse la conclusion à mon fils (9 ans), grand amateur de la série :

J’ai adoré, c’est passionnant. Ça raconte plein de choses et cela me rappelle des moments des films de « Star Wars ». J’aime particulièrement l’article sur Boba Fett parce que c’est un de mes personnages préférés. J’ai vu plusieurs fois les films et les dessins animés et j’ai lu plusieurs livres (de la Bibliothèque verte et des bandes dessinées pour adultes) sur cet univers. Ce livre sur les Sith ne m’a rien appris mais je l’apprécie car c’est bien de se rappeler des moments importants des films en voyant les photos. A mon avis, un garçon ou une fille qui connait moins bien « Star Wars » que moi va apprendre beaucoup de choses. C’est bien expliqué et je trouve ça bien qu’il y ait différentes parties dans le livre. C’est sympa, c’est logique de présenter les choses comme ça et on comprend bien qui est qui. Il n’y a pas trop de textes du coup la lecture n’est pas embêtante et on peut bien voir les images. Pour moi, le livre est complet, il ne manque rien sur les Sith et je le relirais de temps en temps. Merci Saubahe de nous l’avoir envoyé !

L’avis de Planète Star Wars.

Les Sith

Univers Star Wars

Editeur : Fleurus

Collection : La Grande imagerie des Super-Héros

Conception : Jacques BEAUMONT

Texte : Sabine BOCCADOR

Dépôt légal : octobre 2015

ISBN : 978-2-215-14396-3