La Pension Moreau, tome 2 (Broyart & Lizano)

Broyart – Lizano © Editions de La Gouttière – 2018

Nous les avions quittés alors qu’ils étaient enfermés dans ce terrible internat. Un lieu dont on vante les mérites dans les cercles bien-pensants et bourgeois. Une Institution à l’heure d’une époque où l’on vend son enfant sans ciller et rubis sur l’ongle, où l’on s’en décharge comme on le ferait avec un paquet trop encombrant mais certain que l’on met la chair de sa chair entre des mains expertes…

… des mains soit disant capables de faire que la jeune pousse grandisse droit et que cette même jeune pousse devienne un individu intègre, instruit et épanoui.

Derrière l’imposante façade de l’internat et les jardins parfaitement entretenus, la réalité est autre. Une fois la transaction faite…

Vous connaissez les règles de notre pension. Vous nous confiez votre enfant définitivement. A charge pour nous de lui apprendre à vivre et de le replacer dans le droit chemin.

(extrait du tome 1)

… et sitôt les géniteurs partis, c’est l’horreur. Discipline de fer, maigres repas, travaux forcés et humiliations quotidiennes. C’est le bagne pour ces enfants qui se voient enchaînés à la moindre incartade. Emile, Victor, Jeanne, Paul ont vite compris que pour survivre, ils devaient filer droit et se serrer les coudes.

Pour l’heure, après une punition qui lui a valu deux mois de cachot, Paul revient parmi ses camarades… visiblement changé mais plus que jamais déterminé à trouver une solution pour sortir de cet enfer.

Des enfants humains confiés à des bêtes… des monstres. Et l’impression est d’autant plus renforcée que Marc Lizano a justement choisi de donner à ces geôliers des têtes d’animaux. Peu commodes, renard, hibou, phacochère et raton-laveur se relayent et se complètent à merveille pour vider ces mômes de leurs rêves, de leurs joies, de leurs mondes imaginaires… leur voler leur enfance.

Le scénario avance vite sans pourtant rien oublier. Benoît Broyart ne s’appesantit pas sur les mauvais traitements. L’auteur donne juste ce qu’il faut d’éléments pour maintenir un climat de terreur mais heureusement pour nous, les quatre enfants de l’histoire attrapent la moindre occasion pour parler et nous faire comprendre qu’il y a peut-être une lumière au bout de leur tunnel.

Surprenante noirceur dans un album des Editions de La Gouttière qui éditent généralement des récits plus pétillants, entraînants et souvent bourrés d’humour. Ici, il y a peu de douceur si ce n’est cette couverture au contact de velours (il est très agréable de toucher la matière de la couverture) et la petite bulle chaleureuse qui se crée grâce à l’amitié des quatre personnages principaux, le reste est assez glaçant. Bien qu’interpellés par ce scénario si dur, mes deux graines de lecteurs (9 et 12 ans) apprécient l’embardée dans ce monde cruel. Cela dit, je n’y serais peut-être pas allée si je ne connaissais pas la ligne éditoriale de La Gouttière… annoncée initialement comme une trilogie, je mise donc tout sur le troisième tome de la série pour trouver une fin heureuse à cette intrigue.

Un OVNI en matière d’albums jeunesse qui a le mérite d’ouvrir à des discussions qu’on aborde jamais de front avec des enfants : la traite des enfants, le travail forcé… Faut sacrément y croire et avoir une bonne dose de talent pour se lancer dans un tel projet jeunesse. Chapeau bas à Benoît Broyart et Marc Lizano !

Ma chronique du premier tome.

La Pension Moreau

Tome 2 : La peur au ventre
Trilogie en cours
Editeur : La Gouttière
Dessinateur : Marc LIZANO
Scénariste : Benoît BROYART
Dépôt légal : février 2018
48 pages, 14 euros, ISBN : 979-10-92111-69-9

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La Pension Moreau, tome 2 – Broyart – Lizano © Editions de La Gouttière – 2018

Linette, tome 1 (Romat & Peyraud)

Romat – Peyraud © Editions de la Gouttière – 2018

C’est l’été et en ce jour ensoleillé, toute la famille de Linette est dans le jardin. Quand l’un jardine, l’autre fait des mots croisés. Ambiance détendue. Linette quant à elle a décidé d’arriser les fleurs de pissenlits pendant que sa maman arrose le potager. Mais sa maman triche car dans l’eau de l’arrosoir, elle a ajouté un bouchon de jus de fumier qui fait pousser les tomates à vue d’œil !

Alors Linette profite d’un moment d’inattention pour aller voler un peu de cette potion magique. Mais qu’il est difficile de porter cet arrosoir rempli d’eau ! Et là, c’est la catastrophe. Patatra ! L’arrosoir lui glisse des mains et l’eau se déverse sur les pieds de Linette… qui ne met pas longtemps à s’apercevoir qu’elle a désormais des pieds de géant ! Vite vite, elle doit trouver une solution.

Hop, une nouvelle série jeunesse qui commence chez La Gouttière et qui se lit en moins de deux ! C’est frais et complètement loufoque. Catherine Romat fait pétiller le scénario de cette album muet de nombreux rebondissements, cascades, envolées et de cache-cache derrière un rideau, sous un drap ou une bassine. La fillette, bien qu’un peu paniquée face à la taille surdimensionnée de ses pieds, prend finalement la situation du bon côté et s’en amuse.

Jean-Philippe Peyraud illustre de façon cartoonesque cette drôle d’épopée. Gros pieds, yeux complètement écarquillés de surprise, accès de panique, cavalcades, tout est là pour appuyer le comique de situation et faire rire le lecteur.

Un drôle d’album muet accessible aux petits lecteurs à partir de 4 ans.

Linette

Tome 1 : Les Pieds qui poussent
Série en cours
Editeur : Editions de la Gouttière
Dessinateur : Jean-Philippe PEYRAUD
Scénariste : Catherine ROMAT
Dépôt légal : avril 2018
32 pages, 10.70 euros, ISBN : 979-10-92111-74-3

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Linette, tome 1 – Romat – Peyraud © Editions de la Gouttière – 2018

Pas de deux (Cuveele & Dawid)

Cuveele – Dawid © Editions de la Gouttière – 2018

La pépite était attendue.

Delphine Cuveele raconte une nouvelle histoire de Luce.

Dawid la met en dessins.

Il y a cinq ans, Luce perdait sa grand-mère. La belle métaphore du papillon de Passe-Passe accompagnait le jeune lecteur dans le récit de ce deuil. Tout en douceur.

Un an plus tard, avec Dessus Dessous, on partait à la rencontre d’un habitant indésirable du jardin familial. Une petite taupe allait ainsi donner du fil à retordre à Luce et à son petit frère.

Pas de deux est l’histoire d’une amitié qui naît. Elle commence le jour où Taali rejoint la classe de Luce en cours d’année scolaire. Taali n’a pas d’amis, il vient de s’installer dans le village avec sa famille. Il est un peu impressionné. Sa première journée d’école se termine lorsque, sur le trajet du retour, il s’aperçoit qu’il prend la même direction que Luce. Les enfants s’observent de loin, en silence. Personne n’ose faire le premier pas. Jusqu’à ce qu’une souris verte détalle sur la route. Ni une ni deux, Taali se lance à sa poursuite, très vite suivi par Luce. C’est à celui qui attrapera la petite souris verte en premier !

La fraicheur de cette aventure doublée des dessins chaleureux et sublimes de Dawid nous font replonger en enfance. Quant au jeune lecteur, il profite pleinement de cet album muet sur lequel il peut poser ses propres mots et ainsi s’approprier tant l’histoire que sa morale.

Un album qui nous montre qu’on a tout à y gagner à faire un pas de côté pour aller à la rencontre de l’autre et l’accepter dans sa différence.

Pas de deux

Récit complet
Editeur : La Gouttière
Dessinateur : DAWID
Scénariste : Delphine CUVEELE
Dépôt légal : avril 2018
40 pages, 10.70 euros, ISBN : 979-10-92111-75-0
L’album sur Bookwitty

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Pas de deux – Cuveele – Dawid © Editions de la Gouttière – 2018

Magisk Magi ! (Alfred & Lejonc)

Alfred – Lejonc © La Gouttière – 2018

A la télévision, il y a des publicités pour vanter les mérites de la Magi ! Box, une boite qui garantit à celui qui la possède de faire des tours de magie sensationnels et de transformer tout ce qu’il veut ! Ni une ni deux, voilà un bonhomme que cette boite fait rêver. Alors il dévale les escaliers et, face à la concierge mal embouchée, s’excuse d’un sourire gêné de tout ce remue-ménage et fonce à la boutique la plus proche pour s’acheter sa Magi ! Box. Mais voilà, ce n’est pas tout d’avoir un bon matériel… il faut aussi apprendre à ne pas faire n’importe quoi avec les formules magiques !

C’est dans les vieux pots qu’on fait les meilleures confitures, non ? Comme les auteurs le soulignent dès le début de l’album, « ce livre a eu une première vie en noir et blanc, en 2006 aux éditions Thierry Magnier » … Alors vous prenez un album jeunesse qui avait peu fonctionné au moment de sa sortie en 2006. Vous remplacez le noir et blanc par un coup de couleurs (ici : rouge, vert et bleu) et lui offrez un titre plus pétillant et hop, le tour est joué !

Alfred – Lejonc © Édition Thierry Magnier – 2006

Il faut reconnaître que dans le catalogue de La Gouttière, l’album ne dénote pas du tout et la présence de la couleur vient renforcer le côté pétillant de l’album. On a l’impression que les personnages rebondissent en permanence et les nombreuses onomatopées rythment à merveille les péripéties du héros. Le scénario d’Alfred invente un langage totalement loufoque, entre le franglais et des expressions phonétiques entre le russe et le mot déglingué. En lecture à voix haute, c’est un régal pour les petites oreilles. Pour Régis Lejonc qui sévit au dessin, cet album semble avoir été une immense cour de récréation ; les illustrations semblent n’en faire qu’à leur tête et ça n’a pas dû être simple de les faire tenir « sagement » dans des cases. Son trait nerveux nous montre à quel point le personnage se laisse emporter par l’euphorie et l’excitation de tenir une baguette magique aussi efficace !

Bref, ce petit coup de jeune pour un album jeunesse qui n’était pas si vieux es une aubaine. A mettre entre les mains de tous les petits chenapans car cette histoire contient aussi une morale… pour le moins surprenante !

A partir de 4-5 ans.

La chronique de Stephie.

Magisk Magi !

One shot
Editeur : La Gouttière
Dessinateur : Régis LEJONC
Scénariste : ALFRED
Dépôt légal : janvier 2018
56 pages, 9.70 euros, ISBN : 979-10-92111-67-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Magisk Magi ! – Alfred – Lejonc © La Gouttière – 2018

Lili Crochette et Monsieur Mouche, tome 2 (Chamblain & Supiot)

Chamblain – Supiot © Editions de la Gouttière – 2017

Solange, la gentille nurse d’Elisabeth, est tombée malade. Elisabeth continue pourtant de la faire tourner chèvre et en profite pour faire le mur. Sitôt dehors, elle file rejoindre Mouche, son colibri, et enfile son costume de pirate. Dès lors, elle devient Lili Crochette.
Toujours aussi espiègle, Lili Crochette n’a qu’une seule idée en tête : sauter dans sa barque et rejoindre le large et s’aventurer en toute liberté sur l’océan. Aujourd’hui, Lili tombe sur un os puisqu’elle croise Bings, Barks et Bones, trois garnements de la pire espèce. Les jeunes morveux coulent la barque de Lili et la laisse dans un tonneau rempli de poissons pas très frais. De retour à la maison, Solange lui annonce qu’elle part en convalescence et qu’elle sera remplacée par Mami Wata, une nounou vaudou. Cette dernière a de la poigne, un sacré tempérament et quelques tours dans son sac pour raisonner Lili et l’amener à rester à la maison…

On retrouve toute la fraicheur du premier tome, toute la malice de la fillette qui ne semble avoir aucune limite si ce n’est… quelques peurs enfantines tout à fait légitimes. Car l’héroïne a beau ne pas avoir froid aux yeux, il est tout de même des choses qui impressionne et notamment la magie vaudou. Joris Chamblain épice les quatre cents coups de Lili d’une pointe surnaturelle. Le mélange est détonnant pour une lecture jeunesse mais pas si étonnant pour les récits de piraterie.

Le dessin d’Olivier Supiot est très souple et tout en rondeur. Pas le temps d’angoisser vraiment, tout au plus quelques sueurs froides à la première lecture car on ne sait pas de quoi cette nounou vaudou est capable même si, il faut bien l’avouer, elle semble plutôt sympathique à première vue.

Un album plein d’énergie qui devrait nourrir l’imagination déjà galopante des jeunes lecteurs !

Indication de l’éditeur : à partir de 5 ans.

Lili Crochette et Monsieur Mouche

Tome 2 : La Nounou vaudou
Série en cours
Editeur : La Gouttière
Dessinateur : Olivier SUPIOT
Scénariste : Joris CHAMBLAIN
Dépôt légal : octobre 2017
32 pages, 10,70 euros, ISBN : 979-10-92111-63-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Lili Crochette et Monsieur Mouche, tome 2 – Chamblain – Supiot © Editions de la Gouttière – 2017

Anuki, tome 7 (Maupomé & Sénégas)

Maupomé – Sénégas © Editions de la Gouttière – 2017

Il n’est pas simple de se repérer sur ce sentier ! Anuki peste et râle tout ce qu’il peu. Parti explorer la forêt avec Nuna, voilà notre petit indien pris à son propre jeu.
Mais voilà qu’Anuki à force de pester décide de s’asseoir pendant que son amie réfléchis sur la direction à prendre. Malheur à lui ! Car le voilà qui pose ses fesses sur un hérisson et ce dernier n’est pas d’humeur à se laisser faire. Anuki détale au quatrième galop, emportant dans sa course son amie Nuna. Ils roulent jusqu’en bas d’un talus, rebondissent… et atterrissent au pied d’un arbre majestueux. Joie ! Les voilà qui ont trouvé l’endroit idéal pour procrastiner, jouer, construire une cabane, regarder l’horizon… !!! Mais un polatouche avait trouvé ce havre de paix avant eux et il ne voit pas d’un très bon œil l’arrivée des deux marmots.

Je doute qu’il soit encore nécessaire de présenter Anuki ! Ce petit indien espiègle et imaginatif nous amuse depuis quelques années déjà. Le mois dernier, il est revenu à l’occasion de la sortie du septième album de la série.

Toujours frais, drôle, pétillant, Anuki réveille le lecteur endormi et lui donne envie d’aller faire les quatre cent coups en pleine nature. Un album muet accessible dès le plus jeune âge, « Anuki » c’est une série d’aventures ludiques qui met de bonne humeur. Les enfants se tordent de rire pendant la lecture, les adultes ne sont pas mécontents même s’ils sont moins expansifs…

D’album en album, aucune pointe de lassitude à lire ou à relire Anuki. De son côté le duo Frédéric Maupomé (scénario) et Stéphane Sénégas (dessin) semblent continuer à se régaler et à faire tourner expositions et spectacles autour de cet univers. Au menu : des trognes sympathiques, des cascades imprévues et des coups de sang qui virent au fou rire.

A voir & à lire, je doute que le voyage vous déplaise !

A partir de 4 ans.

Les autres albums de la série sont sur le blog. Allez donc faire un tour du côté de la biblio-jeunesse pour y trouver votre bonheur 😉

Anuki

Tome 7 : L’Arbre de vie
Série en cours
Editeur : La Gouttière
Dessinateur : Stéphane SENEGAS
Scénariste : Frédéric MAUPOME
Dépôt légal : septembre 2017
36 pages, 10.70 euros, ISBN : 979-10-92111-62-0

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Anuki, tome 7 – Maupomé – Sénégas © Editions de la Gouttière – 2017