Miss Endicott (Derrien & Fourquemin)

Miss Endicott, tome 1
Derrien – Fourquemin © Le Lombard – 2007
Miss Endicott, tome 2
Derrien – Fourquemin © Le Lombard – 2007

Prudence ENDICOTT revient à Londres après avoir longuement voyagé.

Le retour dans la capitale anglaise débute par l’enterrement de Maggie (sa mère), une femme qui a su marquer les cœurs et les esprits.

La journée, Prudence est gouvernante chez les FOLSEY, un couple de riches entrepreneurs quasiment tout le temps en voyage une quête pour retrouver le père de Madame. Le soir, libérée des obligations de son poste de gouvernante, Prudence endosse le rôle de Conciliatrice… ce qui consiste à entendre les réclamations les plus diverses de ses clients et tenter de remédier à tous ces problèmes… Prudence sera-t-elle une Conciliatrice aussi chevronnée que Maggie ?

Voilà un diptyque au concept bien original, qui se lit d’une traite et nous dépayse complètement. Prudence, personnage principal, dispose d’un capital sympathie enviable et contourne sans trop de difficultés les impondérables qui se mettent sur sa route.

Ce petit bout de femme n’a pas froid aux yeux. Son secret : relativiser avec humour, et réfléchir… quitte à mettre la matière grise des autres à contribution. Elle n’hésite donc pas à proposer au jeune Folsey cet exercice simple de mathématiques : « combien de lattes de parquet faut-il enlever pour obtenir un trou de deux mètres carrés dans le plancher ? », résultat ôh combien nécessaire pour mener à bien une de ses missions nocturnes.

Un scénario fluide, une écriture agréable. On ne s’ennuie pas.

Du côté du dessin également, c’est très agréable. Des choix de couleurs très plaisants et la manière dont les visages et les paysages sont dessinés est assez originale… C’est sympa !

PictoOKUne belle aventure que voilà en compagnie de Miss Endicott.

Une légère déception quant au chemin emprunté par le récit au milieu du second tome… pour de nouveau me laisser surprendre par la conclusion du diptyque. Le ton reste assez bon enfant.

Miss Endicott

Diptyque terminé

Éditeur : Le Lombard

Dessinateur : Xavier FOURQUEMIN

Scénariste : Jean-Christophe DERRIEN

Dépôt légal : septembre 2007 (tome 1) et octobre 2007 (tome 2)

ISBN : 9782803622399 (tome 1) et 9782803623280 (tome 2)

Bulles bulles bulles…
Je vous propose quelques planches de la série, mais si vous souhaiter en voir plus, je vous conseille d’aller voir la preview dont voici le lien (tome 2) et une petite interview des auteurs ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Miss Endicott, tomes 1 et 2 – Derrien – Fourquemin © Le Lombard – 2007

Yakari et le Coyote (Job & Derib)

Yakari et le Coyote
Job – Derib © Le Lombard – 1986

Dans cet album qui représente chronologiquement la 12ème aventure de Yakari, on retrouve le petit papoose qui use et abuse une nouvelle fois de sa bonhomie et de son capital sympathie légendaire.

Dès le début de l’aventure, son pote Tilleul le castor lui fait cadeau d’un canoë qu’il utilisera ensuite dans les aventures suivantes. Bien que le canoë nécessite quelques réparations, Yakari se met au travail très facilement avec Arc-en-Ciel et Graine-de-Bison. Sitôt le canoë réparé, les trois compères s’en vont naturellement faire un tour pour tester l’embarcation. Une ballade et une cascade plus loin et on retrouve Yakari qui sympathise avec Malin-pour-Deux, le papa Coyote… ce dernier va l’aider à sortir Graine-de-Bison d’un mauvais pas…

Forcément, quand on passe un peu de temps sur l’ordinateur et que l’on montre de temps en temps le but de ce temps passé à un petit enfant… cela crée des demandes. Ceci ajouté au fait que mon lutin a vu passer sur ce blog son SamSam ou sa Vavache… donc pour faire plaisir à tout le monde et alimenter aussi ma rubrique Le Coin des Bambins… je vais parler de cet album.

Que l’on m’explique aussi comment faire pour parler de ces albums  » jeunesse « . Même si l’habitude est prise depuis un bon moment de lire chaque soir une aventure de Yakari avant qu’il ne se couche… l’exercice n’est pas aussi simple ici.

Ensuite, si d’entrée de jeu vous me dites que vous ne connaissez pas Tilleul, Petit Tonnerre, Graine-de-Bison, Arc-en-Ciel et d’autres comme Grand Aigle, Élan-Lent, Maigrichon, Boule-de-Neige et j’en passe, vous allez être ravi de lire que ce n’est pas moi qui vous initierais. Il y a d’autres sites qui sont très bien faits et qui parlent de tout ça. Des exemples ?

Soit ! Il ne sera pas dit que j’y mets de la mauvaise volonté. Alors je vous proposerais trois liens :  un deux et trois. Et pour les fans, la Page Faceboook. Bonne lecture !!

Je dirais aussi que le dessin est convivial, les traits très ronds de ces trois papooses illustrent bien qu’ils croquent la vie à pleines dents. Un Yakari qui est décidément très futé et très courageux. L’éternel enfant dans son habit d’indien, épaulé par son ami Petit Tonnerre sans qui rien ne serait possible.

Et le tome 35 vient de sortir !!

Bref, un chaleureux moment à passer en famille. Et puisque l’on parle de famille, j’en profite pour souhaiter un bon anniversaire à leur Golgoth de Papa. Ici non plus, je n’ai pas oublié !

PictoOKDe tous les Yakari, ce n’est pas celui que je préfère.

Yakari

Tome 12 : Yakari et le Coyote

Série en cours

Éditeur : Le Lombard

Dessinateur : Derib

Scénariste : Job

Dépôt légal : janvier 1986

ISBN : 9782803620395

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Yakari, tome 12 – Job – Derib © Le Lombard – 1986