Bienvenue Nao

A partir de demain, le Bar à BD accueillera un nouveau rédacteur…

Peut-être parce que les chats ne font pas des chiens…

… il a eu envie d’écrire lui aussi.

A 14 ans, mon fils aîné a eu envie de partager à son tour autour de la lecture. Il y aura surement un peu plus de mangas par ici…

Il signera ses articles sous pseudo.

Bienvenue à toi Nao !

Angoulême : photos du FIBD 2020

La 47ème édition du Festival International de la Bande-Dessinée s’est déroulée à Angoulême du 29 janvier au 2 février dernier. Il y avait beaucoup à voir, à lire, à faire…

Il y avait vraiment une bonne ambiance cette année et j’ai trouvé qu’il était très facile de circuler entre les différents espaces du festival… cette année, on piétinait moins sur place.

Un seul bémol : j’ai fait l’impasse complète sur le Off, faute de temps.

Retour en images sur cette édition 2020

« Aparté aquatique » … quand Cécile Bidault expose

Les auteurs en résidence : Chema Peral, Claire Fouquet, Claudia Blin & Co…

« Calvo, un Maître de la fable »

« Dans la tête de Pierre Christin »

« Nicole Claveloux : quand Okapi rencontre Metal Hurlant »

« Folklorique enfance, fantastique enfance » … quand Yakari, Naruto, Petit Vampire et Hilda sont à l’honneur

« Jean Frisano : de Tarzan à Marvel, l’Amérique fantasmée »

« Gunnm, l’ange mécanique »

Oriane Lassus exposée au sous-sol de la Maison du Papier

« Les Compagnons de la Libération » au Musée de la Déportation de la Résistance

« Catherine Meurisse, chemin de traverse »

« Lewis Trondheim fait des histoires »

« Yoshiharu Tsuge, être sans exister »

« Les mondes de Wallace Wood »

Angoulême c’est aussi … Marcher sous la pluie. Rire. Echanger. Commenter. Regarder. Contempler. Se retrouver. Parler. Partager. S’orienter. Se quitter. Se retrouver. Rencontrer. Traverser une haie d’honneur. Se réchauffer. Picoler. Ne rien prévoir. Se poser. Profiter de l’instant. Avoir/Être « dans le champ de vision » . Saisir l’occasion. Croiser. Reconnaître. Tchatcher. Oser. Pisser philosophique. Prendre un mètre… voire 25 centimètres. Des plots. Prendre la vie comme elle vient. Photographier. Déambuler. Saluer. Feuilleter. Acheter. Beuguer, beuguer, beuguer… et tant de choses qui ne se diront/se montreront pas ici mais qui réchauffent…

Une Page Facebook pour le Bar à BD

Attention âmes sensibles, ceci est une campagne de publicité éhontée !

(et – je précise – totalement assumée !!)

Depuis une poignée de jour, le Bar à BD a sa page Facebook.

C’est une petite révolution.

Je serais ravie de pouvoir vous y retrouver !

N’hésitez pas à me rejoindre là-bas 😉

alors… cliquez… et Likez !

https://www.facebook.com/BarabdChezMo/

 

Voeux

2018.

1er janvier.

On vient d’ouvrir le livre d’une nouvelle année.

Première page, elle est encore blanche.

Vierge de tout.

Alors avant que vous ne commenciez à écrire cette nouvelle année, laissez-moi vous souhaiter…

Des rires et des fous-rires.

Des rencontres… de belles rencontres !

Des instants précieux. Qui réchauffent. Des instants qui donnent envie d’aller de l’avant et vous rendent confiants vis-à-vis de ce que vous vous apprêtez à vivre.

Des moments de joie, ceux-là même qui requinquent et font oublier les coups durs.

De la reconnaissance, de l’apaisement et de l’épanouissement.

Des orgasmes, à foison de préférence.

Des délires, quelques états d’ébriété et de jolies grasses matinées.

Le courage nécessaire pour oser bousculer les choses, changer ce qui ne vous convient pas. La force de dire, de dénoncer. Celle de remercier aussi.

Des journées à buller.

Je n’oublie pas les livres.

Je vous souhaite de belles lectures et surtout, une très belle année 2018 !

Fabuleuses bulles de 2017

J’ai bien regardé ce que j’ai lu cette année et j’ai levé les deux pouces pour 9 albums.

Cinq ont été publiés en 2017 : Ces jours qui disparaissent, L’écorce des choses, Chaussette, Le perroquet, La dernière représentation de mademoiselle Esther

… et quatre qui sont légèrement plus vieux : Sweet tooth 3, Chaperon rouge, Macaroni !, L’été diabolik.

Des coups de cœur que j’ai souvent partagé avec les bulleurs du mercredi.

Neuf coups de cœur.

Pour faire un compte rond, mon dixième album sera un album patchwork regroupant des titres et/ou des auteurs que j’ai découvert cette année. Un patchwork d’albums qui m’ont fait vibrer pour différentes raisons. Des auteurs que j’ai découvert cette année et/ou des albums qui méritent. Tour à tour fascinant, tendre, bluffant, dépaysant, hilarant, excellent, flippant, drôlissime, sensuel, poétique, optimiste, beau, gourmand, musical… Des albums éclectiques d’une richesse incroyable.

Autant de voyages à la clé.

Je vous laisse piocher (je n’ai inséré aucun lien ; si votre curiosité est piquée, je vous invite à utiliser les différents outils de recherche qui sont sur le blog).

Koren Shadmi (Le Voyageur, Love Addict…), Halim avec « Petite maman » , Emmanuel Lepage et la solitude d’ « Ar-Men » , La saga des vieux fourneaux et son excellent tome 4, Christian de Metter qui nous fiche la trouille avec « NoBody » , Gipi et sa « Terre des fils » , Reviati et son « Crache trois fois » , La magique adaptation d’ « En attendant Bojangles » signée Ingril Chabbert et Carole Maurel, le drolissime « Oiseau de colette » , le fascinant « Ornithomaniacs » , La malicieuse « Sixtine » , le sensuel « La nuit mange le jour » , la trouille au ventre avec « Intempérie » , la nostalgie de « Georges Frog » , Poétique « Raven et l’ours » , ça m’a bousculé et je ne m’y attendais pas : « Les deux vies de Baudouin » , l’optimiste « Au pied de la falaise » , les belles « petites victoires » , le gourmand « j’aime le natto » , un « travailleur de la nuit » qui nous donne des ailes, un beau voyage sonore avec « Ypak yoli » , le Chili précisément « Là où la terre se termine » et « Toutes les mers »

Le teaser du dimanche

Se poser.
Tout arrêter.
Rêvasser.
Se reposer.
Butiner.
Cogiter.

Faire une pause, c’est s’arrêter. Et s’arrêter, dans certains cas, c’est prendre du retard.

J’ai fait une grosse pause cet été et je voudrais rattraper un peu ce retard dans mes lectures. C’est pourquoi la semaine prochaine, je vais être plus active qu’à l’accoutumée. Exit le rythme de publication habituel (lundi, mercredi, vendredi), place à la publication d’un article par jour. Si !

Les albums jeunesse seront à l’honneur pendant 6 jours d’affilée. Il y aura des histoires de pirates, de supers-héros, de cirque, de guerre, de famille… Un coup de cœur pour un album, une tendresse particulière pour un autre.

Six jours d’activité intense en respectant de repos dominical (tout de même !).

En espérant que vous y piocherez quelques idées de lecture. Six jours et puis je reprendrai le rythme de croisière habituel.

Bon dimanche et bonne semaine à tous !