Kbd : L’Orchestre des doigts (Yamamoto)

Le mois consacré au « Manga autrement » se termine aujourd’hui sur kbd avec L’Orchestre des doigts, une série en quatre tomes. Contexte socio-politique du Japon au début du XXème siècle, surdité, enseignement spécialisé sont les thèmes principaux de cette histoire.

Cette lecture est partagée par 5 lecteurs, la synthèse a été rédigée par mes soins. Je vous laisse découvrir notre article en suivant le lien inséré sous le visuel d’album :

Bonne lecture à tous !

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

10 réflexions sur « Kbd : L’Orchestre des doigts (Yamamoto) »

    1. J’avais bien aimé cette série, tout en regrettant un peu que certaines parties soient un peu trop romancées à mon gout. Mais on y apprend plein de choses. Pour moi qui pratique la Langue des signes, je me suis régalée !

      J'aime

  1. Sujet très intéressant! Je chercherai cette série. Pour ma part j’ai surtout connu la position (véhémente) d’une amie mère d’une petite fille sourde et oraliste convaincue. J’étais sceptique au début , je ne le suis plus: cette enfant s’est révélée une excellente élève plus attentive que tous les autres forcément et qui ne réclamait qu’une seule chose: que le professeur reste bien en face de sa classe au lieu de déambuler. Elle avait appris seule à lire sur les lèvres.

    J'aime

    1. Je comprends que les gens soient convaincus lorsque la méthode fonctionne.
      Selon les statistiques avancées dans le livre, seul 30% des enfants réussissent avec la méthode oraliste pure. Ceci-dit, je n’ai pas d’autres sources, je ne peux donc rien affirmer vraiment.

      J'aime

      1. Déjà, il faut savoir que si l’enfant n’est pas né sourd, ce sera plus facile pour lui d’oraliser. Si la surdité survient dans sa prime enfance, il aura peu de souvenirs de ce qu’il a entendu, contrairement à un enfant qui deviendrait sourd vers l’age de 8 ans. On ne peut pas demander à quelqu’un de « sortir un son » avec sa bouche s’il ne sait pas ce qui est attendu de lui !
        Le langage des signes est bien moins compliqué que ce qu’on peut penser.

        J'aime

    2. Ce qui marche avec un enfant ne marchera pas forcément avec un autre. Je pratique la Langue des signes depuis 2002. Mon métier m’amène également à intervenir auprès d’enfants ou d’adultes sourds muets. Je ne suis absolument pas convaincue qu’il soit pertinent de forcer à tout pris un individu à oraliser.

      J'aime

  2. La biblio vient d’en racheter un exemplaire (de toute la série) … ça m’a d’ailleurs étonnée car à chaque passage, je vois l’ancien sur les étagères ! Je compte bien les lire mais je veux pouvoir emprunter tous les tomes d’un coup 😉

    J'aime

    1. Oui, d’autant qu’il y a une continuité historique intéressante (beaucoup de détails aussi concernant cet aspect). Je pense que c’est plus intéressant de pouvoir porter un regard d’ensemble sur la série plutot que de la lire de manière morcellée

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.