La vie de Norman, tome 1 (Silas)

La Vie de Norman, tome 1
Silas © Makaka – 2011

Norman est un petit garçon de 8 ans qui vit à « Le Village », un charmant petit bled de province. Scolarisé en primaire, Norman est confronté chaque jour aux frasques de son institutrice exubérante et autoritaire… et pas l’ombre d’un ami pour adoucir ces dures journées d’école. Jusque-là, tout pourrait sembler normal mais cessons-là le flots de banalités car cet album a peu de choses en commun avec ce que vous auriez pu lire jusque-là.  Car Norman est un tueur en série. Ses cibles ? Ses camarades de classe !

Le personnage de Norman n’est pas né de la dernière pluie. Il avait commencé à sévir en 2007  alors que Stan Silas signait sous un autre pseudo : Sansanx. Depuis, Norman est revenu hanter le blog de l’auteur, pour le plus grand plaisir de ses fidèles visiteurs. Ce tome s’ouvre d’ailleurs sur quelques remerciements dans lesquels il rend hommage à ses preux lecteurs de la toile.

Spéciale ! C’est l’image que je me fais de cette lecture dans laquelle j’ai rapidement plongé. L’intrigue ne tarde d’ailleurs pas à se dévoiler puisque dès la quatrième planche, le premier meurtre est consommé. On est pris dans le rythme qui d’ailleurs ne mollira pas sur toute la durée de l’album.

Ce qui m’a plu, c’est cet humour si particulier à prendre au énième degré. On y repère quelques une des nombreuses références (ciné, séries TV) dont l’auteur s’est inspiré pour enrichir son univers. La Vie de Norman est surprenant et complètement déjanté. « Un gore revigorant et un humour macabre » pour reprendre le titre de la chronique publiée sur ActuaBD et à juste titre puisqu’on est là dans le contraste permanent (thème/type de graphisme, propos tenus/âges des personnes qui les formulent…). Le fait que des enfants ont les rôles principaux renforce le côté caustique de la farce et la présence d’une institutrice immature et alcoolique au milieu de ces charmantes têtes blondes enfonce le clou. Le suspens est bien agencé et l’humour bien distillé.

Des dessins très ludiques nous accompagnent pendant la lecture. Les couleurs sont vives, toniques mais là aussi, on est face à de forts contrastes dans les jeux de couleurs. Le trait est rond et nous donne l’impression de parcourir un album jeunesse. L’éditeur attire d’ailleurs l’attention sur le fait que cet album n’est pas à mettre entre toutes les mains (indication d’âge : + 14 ans). On est face en effet à des scènes un peu trash, tant sur le fond que sur la forme. La violence est omniprésente, tantôt suggérée tantôt caricaturée comme dans les mangas. Ce point commun avec les univers mangas n’est pas le seul présent dans l’album : similitudes dans le cadrage de certaines scènes d’action, des grands yeux ronds qui mangent la moitié des visages des enfants, têtes proportionnellement aussi grandes que le corps, des effets de style qui poussent à leur paroxysme une expression ou un ressenti (sang qui gicle en abondance, torrent de larmes,…). Stan Silas se joue des proportions, les tord, les modèle à sa convenance pour parvenir à un résultat assez réussi. Hasard ou non mais certains personnages me rappellent d’autres créatures fictives comme la petite Olga, par exemple, dont l’apparence me fait penser à Susanita (personnage de Mafalda).

L’humour grinçant de La vie de Norman est déridant. Un album franco-belge qui s’inspire des références outre-atlantiques des slasher-movie et du style graphique utilisé par les mangakas. Une lecture qui apporte une étrange bouffée d’air et renouvelle le genre des serial-killers. Pourtant, même si j’en ai apprécié l’originalité, je dois dire que je me suis lassée de la farce en cours de lecture. Le récit bifurque régulièrement là où on ne l’attend pas, mais j’ai saturé. Le tome deux viendra clore ce périple. Je l’attend malgré tout !!

Teasing du tome 1 sur le blog de Stan Silas.

Les avis de Lelf.

La vie de Norman

Tome 1

Diptyque en cours

Éditeur : Makaka

Dessinateur / Scénariste : Stan SILAS

Dépôt légal : février 2011

ISBN : 978-2-917-371-220

Bulles bulles bulles…

Si vous voulez voulez avoir un bon aperçu, rendez-vous sur le site de l’auteur : c’est ici.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

La vie de Norman, tome 1 – Silas © Makaka – 2011

Publicités

20 commentaires sur « La vie de Norman, tome 1 (Silas) »

  1. Tout à fait mon genre, comme sujet 😉 J’aime bien les dessins qui contrastent d’autant plus avec le thème ! Et cerise sur le gâteau, ce n’est qu’en deux tomes … parfait 🙂 Reste à convaincre mon chéri qu’on va (encore) investir dans une nouvelle série BD (surtout qu’on a acheté American vampire samedi … on va bientôt passer le cap des 1000 albums à la maison !)

    J'aime

    1. 1000 albums ce n’est pas rien. On avait marqué le coup quand on avait atteint ce stade : une grosse virée chez le libraire histoire de se fixer l’objectif des 1100 ! ^^ C’est grave Docteur ?? N’empêche, la collection d’albums est une passion envahissante mais… qu’est-ce que c’est beau une bibliothèque bien fournie.

      J'aime

  2. Mince, je viens de compter, j’en suis à 1544 (hors artbooks), ça commence à faire aussi… mais j’ai jamais eu l’idée d’un concours ^^
    (la dernière fois que j’avais compté, je n’en était qu’à 400 et quelques, ça fait quelques années déjà ^^)

    J'aime

    1. à 10 près, c’est de l’ordre de l’anecdotique ^^
      Ici, on essaye quand même de freiner un peu la question des achats (on essaye hein, je n’ai pas dit qu’on y parvenais ^^). Mais on a assez peu de mangas et les BD prennent de la place. Il faudrait pousser les murs mais je ne suis pas sure que les voisins apprécieraient.
      Sinon pour La Vie de Norman, tu devrais t’y mettre 😉

      J'aime

  3. Vous me scotché avec vos quantités…. j’en suis bien loin…
    Enfin bon, cet album me plait grave en tout cas ! Repéré chez je sais plus qui, tu sembles confirmer donc !

    J'aime

    1. Peut être que tu as déjà lu l’avis d’Yvan ou celui de Zorg ?? Sais pas, mais ce sont eux qui m’ont décidé en tout cas 😆
      Quant aux quantités, ouai, on fait les marioles hein ! Ah ça les gens trouvent ça chouette et impressionnant. Le problème c’est qu’en cas de déménagement, ben vas-y pour trouver les copains prêts à t’aider !! 😆

      J'aime

      1. T’inquiète, je connais quand même ça ! Parce ce que si les bd/mangas ne font que 5 étagères, y’a tous les romans à côté qui doivent laaaaaaargement dépasser votre quota d’albums ! Alors bon, les cartons de déménagement et les amis qui ralent… ^^

        J'aime

        1. oui tiens… d’ailleurs, me fait penser que j’ai une étagère de romans aussi. Ça fait tout de même une quantité supplémentaire de cartons non négligeables (pour un déménagement) le contenu de nos bibliothèques. Et dire qu’il y en a qui collectionnes les capsules de bouteilles ^^

          J'aime

    1. héhé… bon courage. Nous, pour le prochain, on n’exclut pas la possibilité de faire appel à des déménageurs ^^ Mais bon, vus les tarifs, je pense qu’on aura vite fait de se plier à la solution la plus raisonnable financièrement ! A voir le moment venu…

      J'aime

  4. Bon ben voilà c’est commandé, entre ton billet et celui des autres de KBD, j’ai craqué. Faut dire qu’un gamin serial killer c’est vachement tentant, surtout qu’au vu de quelques planches glanées sur vos blogs, c’est plein de références aux films d’horreur, donc je vais pouvoir tester mes maigres connaissances dans le domaine xD

    Merci bien pour la tentation du coup ^^

    (sinon j’avoue ne jamais avoir compté mes albums BD, Comics…etc. faudra que je le fasse à l’occasion pour voir ce que ça donne (même si je doute d’en avoir 1000 lol))

    J'aime

    1. Cool, un nouvel avis sur la Vie de Norman en perspective ! ^^ J’espère que cela te plaira en tout cas
      Sinon, pour le nombre de BD, j’avoue que ce n’est pas moi qui compte. Je n’aurais pas le courage 😆 Pour cela, le logiciel de BDGest est bien pratique 😉

      J'aime

  5. Oui je pense que dès que je vais recevoir le tome 1, je vais m’empresser de le lire (après est-ce que j’arriverai à le chroniquer dans la foulée ça c’est une autre histoire lol) car ça a l’air d’avoir tout pour me plaire ^^

    D’unautre côté avec BD’Gest (je sais pas quel est le mode de fonctionnement) mais si faut que tu ajoutes à chaque fois les BD que tu as, ça va pas plus vite de les compter à la main ? xD

    J'aime

    1. Oui il faut rentrer les albums 1 à 1 dans ta base de donnée mais ça va très vite. Il y a un module « Import » qui est alimenté directement par le site. Du coup, tu n’as qu’à cocher un album ou plusieurs (si tu veux importer une série), et tu récupères automatiquement et rapidement couverture, auteurs, références de l’album… Ça te les classe en thématique également. Bref, j’ai acheté le logiciel il y a plus de deux ans, je devais avoir dans les 1000 BD à l’époque et j’ai recréé ma biblio en une demie journée. 😉

      J'aime

  6. OMG !! Je suis déjà complètement fan ! Il est évident que je dois absolument lire cette série. Merci de m’avoir mis le lien : j’étais passée à côté de ce billet !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s