Encore des questions ? – L’album de l’album (Fastier)

Fastier © L’Atelier du Poisson soluble – 2013
Fastier © L’Atelier du Poisson soluble – 2013

Yann Fastier est un auteur illustrateur d’ouvrages jeunesse. Depuis plusieurs années, il exerce également en tant que bibliothécaire (secteur Jeunesse, affectation qu’il semble avoir quitté depuis peu). Quoiqu’il en soit, ces deux activités professionnelles font de lui l’intervenant idéal capable de s’adresser à un public de jeunes lecteurs (intervention en classes de CP, CE, CM ou en bibliothèque) en trouvant à la fois le ton approprié et le juste niveau de langage pour que la présentation soit accessible à tous.

Encore des questions ? L’album des albums retranscrit le contenu d’une de ses interventions destinée à présenter les différentes étapes de fabrication d’un album et sensibilise les plus jeunes aux métiers du livre. Sur son blog (et dans de n° 235 de Griffon), il explique comment est née l’idée de réaliser cet ouvrage. « Assistant un jour à l’une de mes interventions en classe, Olivier Belhomme me suggéra aimablement d’en faire un livre ».

 « Bonjour à tous ! Alors, pour commencer, est-ce que quelqu’un peut me dire ce qu’est un album ? »

L’auteur se met donc en scène très simplement : une salutation et une présentation rapide au groupe d’enfants présents et très vite, les wagons narratifs s’enchaînent au rythme de son intervention. L’auteur s’amuse avec les enfants, illustre ses propos à l’aide de références (littéraires ou autres) qui sont à leur portée. Des petites touches d’humour soulagent son exposé qu’il ponctue régulièrement de questions ouvertes à l’assistance. Ces questions ne manquent d’ailleurs pas d’interpeller le petit lecteur (en pleine lecture de l’ouvrage) qui se prend au jeu, répond spontanément… rendant ainsi cette lecture interactive.

De la simplicité et de l’humour, nous en trouverons également dans l’ambiance graphique. Plusieurs atmosphères bichromiques se succèdent (vert, rose, bleu…) ; elles soulagent les propos et permettent de glisser naturellement d’un chapitre à l’autre. Quant au contenu des chapitres à proprement parler, on côtoie cinq enfants qui écoutent plus ou moins attentivement ce que leur apprend l’auteur. Les personnages évoluent librement sur les pages sur un fond blanc, ce qui permet au lecteur de se concentrer uniquement sur les propos qui délivrent une quantité importante d’informations. C’est là le seul grief que je porterais à l’égard de ce livre. Le lire avec mon fils m’a permis de valider une supposition que je m’étais faite à la première lecture : l’intérêt que l’on porte au message s’essouffle sur le dernier tiers de l’ouvrage. La lecture est fluide, certes, mais l’ouvrage est à la fois trop court pour qu’il soit pertinent d’en interrompre la découverte… et trop long pour que l’enfant puisse l’apprécier de bout en bout.

Fastier © L’Atelier du Poisson soluble – 2013
Fastier © L’Atelier du Poisson soluble – 2013

Pour le reste, la mise en scène proposée est des plus ludiques. L’auditoire est représenté par cinq enfants. Une petite fille se démarque car elle porte un grand intérêt au contenu de l’intervention. A ses côtés, un garçon prend régulièrement de manière intempestive ; dans un premier temps, son personnage amuse mais rapidement, il agace. L’auteur finira par lui donner un coup de massue libérateur.

PictoOKUn ouvrage didactique et accessible à un large public (à partir de 8 ans).

L’ouvrage présente toutes les étapes de fabrication d’un album. Il explique la genèse du projet de création, relate la spécificité du travail de l’auteur et de celui de l’illustrateur, la démarche auprès de l’éditeur… abordant ainsi chaque maillon de la chaîne du livre et reliant l’auteur à son lecteur. Dans un deuxième temps, Yann Fastier revient sur les étapes de construction d’un album et aborde des aspects plus techniques de la construction d’un album : travail de construction du scénario, découpe des planches, enjeu de la double page, story-board…

« Et quand on fait un album, on découpe son histoire par pages et même par doubles pages ! Pourquoi par doubles pages ? C’est simple : quand on ouvre un livre, qu’est-ce qu’on voir ? Deux pages ! (…) L’auteur et l’illustrateur sont bien obligés d’en tenir compte ! »

Dossier (pdf) présentant l’auteur et reportage photo d’une de ses interventions en classe.

La chronique de Herisson.

Extrait :

« Un livre qui raconte une histoire avec des images. Et toujours au moins avec des images ! Un album a toujours des images, sinon, ce n’est pas un album. Par contre, il peut parfois se passer de texte ! Un album peut très bien raconter une histoire avec seulement des images. Il ne racontera pas forcément la même chose, ni de la même façon, mais il existe des albums sans textes, où c’est la succession d’images qui permet de comprendre l’histoire. On pourrait appeler cela un album muet, comme le cinéma l’était autrefois » (Encore des questions ?).

Encore des questions ?

– L’album de l’album –

Editeur : L’Atelier du Poisson soluble

Auteur : Yann FASTIER

Dépôt légal : mars 2013

ISBN : 978-2-35871-043-5

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Encore des questions ? – Fastier © L’Atelier du Poisson soluble – 2013

Publicités

4 commentaires sur « Encore des questions ? – L’album de l’album (Fastier) »

    1. Monsieur Lutin a fait la moue sur la fin. C’est juste un peu long mais d’un autre côté, il n’y a rien à jeter !
      Je l’ai prêté vendredi à un collègue qui a une fille un tout petit peu plus grande que le loulou et qui s’intéresse à la conception de manga (essentiellement). J’attends leurs retours du coup. Je suis très curieuse d’entendre comment cet ouvrage peut-être accueilli

      J'aime

    1. J’ai pensé à vous pendant la lecture. En voyant comment Monsieur Lutin a régit, je me suis demandée cet album n’intéresserait pas ta bestiole 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s