The Girls – Emma Cline

51wcdtqdzkl-_sx210_L’été 1969, en Californie, une ado, Evie Boyd, 14 ans, fille unique, « fille moyenne », « aucun éclat de grandeur » en elle… a une vie ordinaire, un peu décevante, un peu vide, un peu solitaire, toutafé banale… Evie s’ennuie. « Les jours éparpillés, le défilé des heures » dans « un été sans fin et sans forme ».

Elle a une amie, Connie grassouillette mais qui ne s’habille pas en conséquence ! Elle a une mère, Jean,  à la dérive depuis son divorce quatre mois plus tôt. Elle a un père,  enfui avec sa maitresse. Evie se cherche, s’essaye. Rêve. Besoin désespéré d’une nouvelle vie.

« Ce qui m’importait, en ce temps-là, c’était d’attirer l’attention. Je m’habillais de façon à provoquer l’amour, je tirais sur mon décolleté ; à chaque fois que je sortais en public, je plaquais sur mon visage un air songeur qui suggérait d’innombrables pensées profondes et prometteuses, au cas où quelqu’un regarderait dans ma direction. »

Juste avant son départ pour un pensionnat qu’avait fréquenté sa mère, « lieu de détention, entouré d’un mur de pierre et peuplé de filles insipides au visage rond », une rencontre va tout bouleverser. Des filles. Un groupe. Suzanne surtout.

« Je levai les yeux à cause du rire, et je continuai à regarder à cause des filles. Je remarquai leurs cheveux tout d’abord, longs et pas coiffés. Puis leurs bijoux qui captaient l’éclat du soleil. Toutes les trois étaient trop loin, je ne voyais que les contours de leurs traits, mais ça n’avait pas d’importance : je savais qu’elles étaient différents de toutes les autres personnes dans le parc. Les familles attendaient leur tour devant le grill pour acheter des saucisses ou des hamburgers. Des femmes en chemisiers à carreaux se collaient contre leurs amoureux, des enfants qui lançaient des boutons d’eucalyptus aux poules sauvages qui envahissaient l’allée. Ces filles aux cheveux longs semblaient glisser au-dessus de tout ce qui les entourait, tragiques et à part. Tels des membres de la famille royale en exil. »

Evie va quitter sa petite vie normale pour rejoindre la communauté. Le Ranch. Un lieu qui semble fleurer bon la liberté. Le revirement de la chance. Une nouvelle possibilité. Appartenir à un groupe. Ne plus être seule.

Avec les filles, Evie rencontre Russell, leader charismatique appelé « le magicien ». Et tout va s’enchainer. Tout le reste va se produire …

Evie n’a rien vu venir, n’a rien décelé, ou si peu …

« Même à postériori, et sachant ce que je savais, il eût été impossible, ce soir-là, de voir au-delà de l’instant présent. La chemise en daim de Russell, qui sentait la chair et la pourriture, aussi douce que du velours. Le sourire de Suzane qui éclatait en moi comme un feu d’artifice et répandait sa fumée colorée, ses jolies cendres errantes. »

C’est un roman choc, un roman fort, un roman noir sacrément bien écrit ! C’est violent, audacieux, glauque, trash, froid, très efficace ! Car, si l’histoire est connue de tous, la narration portée par la voix de cette ado (et de cette femme d’un certain âge) est habile et donne à lire/voir/entendre la sordide machination de l’emprise sectaire… Encore plus fort, Evie et les filles sont au centre de ce roman. Personnalités troubles, sauvages, féroces. Désespérées. Rien n’est simple. Rien n’est ni bon ni mauvais. Et si c’était moi ? Voilà ce que je me suis dit en refermant, mal à l’aise, ce livre ?

Ce roman continue de me hanter, c’est vous dire si j’ai aimé !

Les billets de Noukette, de Keisha, Léa Touch Book et Valérie

gplelle

The Girls, Emma Cline, La table ronde (Collection Quai Voltaire), 2016.

Publicités

10 commentaires sur « The Girls – Emma Cline »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s