Time Raider (LeMay)

Lemay © Dynamite – 2017

Bianca Barros est une archéologue émérite. C’est donc avec beaucoup d’assurance qu’elle pénètre dans un temple maya sur lequel plane la légende du serpent temporel…

Selon une vieille légende maya, le Jour de l’éclipse, une flamme sacrée jaillira des deux orbes du crâne de singe sacré. Cela déclenchera une série d’événements fantastiques… chacun d’entre eux sera plus incroyable que le prochain !

Pourtant, sous ses yeux ébahis, la vérité énoncée par les hiéroglyphes s’avère réelle. Elle accède ainsi à une pièce secrète. Au sol, une dalle circulaire attire son attention. En son centre, un trou par lequel sort une imposante bite sur laquelle elle n’a qu’une envie : s’empaler. Elle atteint l’orgasme, un orgasme qui l’a projeté dans une autre réalité spatio-temporelle. Elle se rendra vite compte que seul un nouvel orgasme lui permet d’effectuer un nouveau saut temporel. Il lui faudra donc être suffisamment explicite pour convaincre les mâles qui croiseront sa route de lui donner ce dont elle a besoin…

Time raider – Lemay © Dynamite – 2017

Une aventure durant laquelle notre héroïne va de surprise en étonnements. A la recherche de l’orgasme qui lui permettra de rentrer chez elle, elle excite les partenaires qui sont sur son chemin. Au programme, cunnilingus, fellation, sodomie, levrette, fist-fucking… j’en passe et des meilleures. Comble de son bonheur, tous les mâles qu’elle croise sont membrés de façon spectaculaire et sont soucieux de la prendre par tous ses trous [toujours parfaitement lubrifiés d’ailleurs] ; partageurs, ils n’hésitent d’ailleurs pas à s’y mettre à plusieurs. Mais non contente de se faire violer, notre bougresse y prend beaucoup de plaisir… constat qu’elle met parfois un peu de temps à faire.

Que ce soit pour ma sécurité ou pour celle de mon compagnon alien, il est préférable de montrer aux hommes des cavernes que je suis prête à me soumettre à leurs désirs primitifs… Je n’ai pas d’autre choix. J’écarte bien les jambes, révélant mes lèvres humides. Le froid de la grotte fait gonfler mes tétons… Je suis en partie excitée par tout ça.

Les dessins de James LeMay offrent toujours le meilleur point de vue possible sur les parties génitales… point central et unique intérêt de cet album car il faut bien reconnaître que ce n’est pas pour le scénario que l’on se tourne vers ce genre d’album (cela dit, un scénario qui fait preuve d’un minimum de consistante aurait pu être une belle surprise). Les dialogues font largement profiter d’un vocabulaire salace. L’héroïne aux formes généreuses, double pornographique d’une Lara Croft parfaitement épilée et qui aurait opté pour les implants mammaires taille XXL, ne se fait jamais prier pour écarter les cuisses et regrette parfois d’être en présence d’un partenaire qui sache si bien titiller son point G, la contraignant à effectuer un voyage temporel à l’insu de son plein gré.

Pauvre femme frappée d’une terrible malédiction et contrainte d’atteindre l’orgasme pour parvenir à ses fins ! Entre douleur et excitation elle trouve toujours son parti et je serais bien en peine de vous dire si j’ai de la peine pour elle ou si je me réjouis de son malheur.

La chronique de Mylène.

Time Raider

-Son destin est entre ses mains-
One shot
Editeur : Dynamite
Dessinateur / Scénariste : James LEMAY
Dépôt légal : avril 2017
64 pages, 9,99 euros, ISBN de l’ePub : 978-2-36234-633-0

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Time raider – Lemay © Dynamite – 2017

12 commentaires sur « Time Raider (LeMay) »

  1. hihihihihi j’ai testé, je voulais voir ce que ça donnait et je n’ai pas été captivée (par contre je n’avais jamais vu autant de bi*** au m² 😛 )

    J'aime

    1. :mrgreen:
      J’ai fait ma curieuse en recevant le communiqué de presse. Je m’étais dit que peut-être… enfin voilà. Maintenant, j’assume complètement ma curiosité 😀 😛

      J'aime

  2. Je crois que les dessins me font le même effet que les romans érotiques mal écrits qui ont le vent en poupe ces derniers temps. Je les trouve aussi dégueulasses que les plumes (opportunistes et fades) qui se collent à ce genre sans aucun talent ni subtilité. Bref, ton article est bien meilleur que son sujet 😉 Et je m’en contenterai.

    J'aime

    1. :mrgreen:
      On est bien d’accord, ce n’est pas l’album de l’année.
      Mais ne lui faisons pas un procès d’intention ^^ Je sais bien (et mea culpa) que sa présence est totalement saugrenue sur mon blog. Absolument saugrenue. Mais bon, j’ai pris un risque que j’assume et je ne doute pas qu’il trouvera son public… dans des réseaux de lecteurs que nous n’avons pas l’habitude de côtoyer toi et moi 😀

      Aimé par 1 personne

      1. Le choix de titres parfois « à contre courant » de nos blogs ne me pose vraiment aucun problème, bien au contraire. J’aime ça. (Pas besoin de Mea Culpa t’sais ! ^^) C’est juste que là, je trouve ça peu vraiment engageant [#Artdeleuphémisme] (Sans pour autant donner dans le procès d’intention.) 🙂

        J'aime

        1. Ohhh mais je ne fais pas de mea culpa 😀 J’assume ma curiosité en fait (sinon, je n’aurais même pas osé publier cette chronique ^^). Je trouvais vraiment le pitch alléchant en fait. Et puis voilà hein. Mais, je tenterais de nouveau (vais bien finir par trouver un album dans le même genre qui me plaît aussi bien sur le fond que sur la forme ! (optimiste je suis ! ^^ )

          J'aime

  3. Quel billet ma poulette mais quel billet ! Mais concernant la BD hein je ne sais, je crois que je me fais vieille sans aucun doute et que ce n’est plus pour moa :-p

    J'aime

  4. Non mais heu…. !!! J’ai relu ton billet 3 fois, c’est dire l’effet qu’il m’a fait ! Tu vis dangereusement madame, tu testes des trucs, j’adore !! 😀

    J'aime

    1. Je teste (et je finirais bien un jour par trouver mon credo dans ce genre de lectures… histoire de vous rejoindre le premier mardi… 😀 )
      (par contre, j’ai aussi fait ma curieuse en allant consulter mes stat et disons que les mots-clés qui ont permis aux internautes d’atterrir chez moi ces derniers jours sont pour le moins… exotiques ! :mrgreen: )

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s