Fipopus Gropopus (Laurent)

Fipopus Gropopus
Laurent © L’Atelier du Poisson Soluble – 2012

Sur une étrange planète, deux espèces cohabitent sans jamais se côtoyer. La chose est facilitée par le fait que la planète est plate ; ainsi, Fipopus et Gropopus vivent sur les versants respectifs de ce monde. Pourtant, sur le principe des vases communiquant, les deux univers interagissent naturellement : un cratère sans fond causé par l’impact d’une météorite chez les Fipopus donne naissance à une montagne chez les Gropopus ; un puits qui se tarit chez les Gropopus et c’est une source qui jaillit chez les Fipopus… Ces deux mondes sont aussi contraires que complémentaires, à l’instar des deux peuples. De nature pacifique, les Fipopus vivent en harmonie avec la nature, ils n’ont de cesse de jardiner. Les Gropopus quant à eux sont querelleurs et revanchards. Le moindre désaccord est prétexte à chamaillerie.

L’interactivité entre ces deux univers est permise par le support même de l’ouvrage de Frédéric Laurent. Le format est surprenant – 12 / 31 cm – d’autant que pour prendre connaissance de l’histoire, il est nécessaire de déplier ce livre-accordéon. Ainsi, le lecteur est face à une immense frise qu’il retournera à son gré pour changer de monde Fipopus / Gropopus.

Chaque peuple est affublé de quelques traits de caractère humains. Il y a du bon et du mauvais en chacun : susceptibilité et organisation pour les Gropopus, pacifisme et insouciance chez les Fipopus, un choix qui permet au jeune lecteur se se saisir facilement de l’ambiance. Un livre ludique et interactif que Monsieur Lutin a plaisir à lire, à relire et à partager avec ses copains. Ce récit invite le jeune lecteur à parler, à se positionner sans autres contraintes que le respect de ses propres convictions. Tout en s’amusant, il a pu rester très critique quant aux us et coutumes partagées par les Fipopus d’une part, les Gropopus d’autre part. Je n’ai pas eu le temps de prendre en notes ses retours et commentaires, mais Fipopus Gropopus est un ouvrage vers lequel il revient régulièrement, qu’il emporte bien que le format atypique qui ne lui permet pas de « voyager » facilement (il ne rentre pas dans un sac d’enfant du moins une fois inséré, il est impossible de fermer le sac).

PictoOKCe livre est très apprécié par tous les membres de ma famille. Cependant, pour les plus petits (jusqu’à 4 ans), il est difficile de s’en saisir pleinement car les interactions entre Fipopus et Gropopus sont loin d’être une évidence, même guidé par la lecture d’un adulte.

J’ai apprécié la technicité de cette construction narrative sous contrainte. Ce récit humoristique est fluide et permet une réflexion non dénuée d’intérêt entre lecteurs de générations différentes.

Je remercie L’Atelier du Poisson Soluble pour ce partenariat.

Je vous invite à prendre connaissance des avis de Marianne, Croknobookeur (sur le site de La Soupe de l’Espace), une visite dans Le Cabas de Za, dans L’Esperluette d’Agathe (où vous pourrez observer le livre lorsqu’il est complètement déroulé) et de Catherine (sur Kidissimo).

Fipopus Gropopus

Ouvrage illustré

Éditeur : L’Atelier du Poisson Soluble

Dessinateur / Auteur : Frédéric LAURENT

Dépôt légal : mai 2012

ISBN : 9782358710282

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Fipopus Gropopus – Laurent © L’Atelier du Poisson Soluble – 2012

11 commentaires sur « Fipopus Gropopus (Laurent) »

    1. Lors de ma dernière escapade en librairie, il y avait la Commerciale de L’Atelier du Poisson soluble. Mon libraire s’est laissé convaincre, il faut dire qu’elle connaissait ses ouvrages et je pense que cela fait une énorme différence. Si tous les commerciaux de cette petite maison d’édition sont aussi compétents, cela ne m’étonnerais pas que les ouvrages du Poisson soluble fleurissent ça et là sur les rayons des librairies 😉

      J'aime

    1. Le support aide au plaisir de lecture. Quand mon fils installe sa grande frise, je vois le plaisir qu’il a à observer l’univers dans son ensemble. Quant aux couleurs… je ne crois pas en avoir parlé 😳 Mais oui, tu a tout à fait raison !

      J'aime

  1. J’aime bien l’idée mais j’ai montré les visuels à mon loustic et, s’il a été intrigué, je ne l’ai pas senti plus tenté que ça.
    Au fait, il a détesté La carotte aux étoiles : c’est triste et ça se termine mal! Néanmoins j’ai trouvé que c’était une expérience intéressante parce qu’il a posé plein de questions.

    J'aime

    1. Mes grandes appréhensions à l’égard de cet album étaient de plonger dans un livre qui me semblait bien sombre (les couleurs sont lourdes !) et de parler de concepts économiques avec lui ! Je ne l’avais jamais fait, je n’en voyais pas tellement l’utilité et je n’ai jamais eu d’occasion réelle de lui parler de ça. Il faut dire que si je me réfère à mes souvenirs scolaires, ces questions-là sont rébarbatives !!
      Pendant une période, mon loustic reprenait régulièrement cet album. Mais depuis l’arrivée des « Clone Wars », « La carotte aux étoiles » se repose ^^

      J'aime

    1. J’essaye de varier leurs supports de lecture. Tantôt pop-up, encyclopédies enfants (sur les dino on en a un rayon ^^), on se met au petit roman jeunesse également (L’École des Loisirs est une mine d’or !). On a eu bien peu d’occasion de découvrir des livres comme celui-ci, d’où le plaisir à le manipuler
      Quant à moi, il me semble que si je suis plutôt Fipopus, j’aime endosser le rôle d’un Gropopus de temps à autre 🙂 Un bon coup de gueule… ça fait du bien ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s