Betty Boob (Cazot & Rocheleau)

Cazot – Rocheleau © Casterman – 2017

Je m’appelle Elisabeth. J’étais plutôt épanouie avant que le crabe ne me fasse cette vilaine morsure. Tout me réussissait plutôt bien. J’étais profondément aimée par un homme, profondément décidée à réussir,

Et puis le crabe est arrivé et il a fallu qu’on m’opère. Ablation d’un sein. Mon amoureux n’a pas supporté mon nouveau corps. Mon employeur n’a pas supporté ma difformité. Et moi, pendant une période, j’ai eu beaucoup de mal à accepter tous ces changements.

J’ai passé une période de tourments. Une longue période de tourments.

Jusqu’à ce que je rencontre ma nouvelle famille. Finalement, l’amour que le crabe m’a porté a presque été une aubaine. Sans cela, je ne les aurais jamais connus… et je ne me serais jamais révélée à moi-même.

Cazot – Rocheleau © Casterman – 2017

Un album pour parler de femmes et de féminité. Un album pour parler du corps dans une société qui tolère trop peu la différence et l’anormalité. Un album pour parler finalement de la nécessité de s’affranchir des stéréotypes et du combat mené par une femme pour reprendre le contrôle de sa vie. Un album pour parler du cancer et des surprises que la vie peut réserver.

Au scénario, Véro Cazot réalise le tour de bras. Elle réussit un exercice des plus difficiles en bande dessinée : réaliser un album muet. La scénariste réussit avec brio son clin d’œil au personnage de Betty Boop – figure féminine emblématique des années 1930 regorgeant de charme et de sensualité – et montre que la maladie est une épreuve dont on peut se relever… encore faut-il pour cela être bien entouré.

Pas de mots ici sauf quelques rares exceptions où l’on attrape un prénom ou le nom d’un lieu. A la place, des onomatopées, des notes de musique et de généreuses métaphores graphiques. Les dessins de Julie Rocheleau sont plein d’humour, de bonne humeur, de sourires et de vie. Le trait généreux de l’illustratrice nous emporte dans un tourbillon d’événements. D’un bout à l’autre de ce récit, j’ai apprécié l’utilisation de cette magnifique métaphore graphique pour exprimer le tourment, la joie, l’émotion, la douleur… Le ton malicieux des dessins donne beaucoup de consistance au propos silencieux de cette excellente bande dessinée.

Et si je vous disais que je vous conseille la lecture de « Betty Boob » … en seriez-vous étonnés ?

Les chroniques de Karine, Noukette, Antigone, Leiloona

Un album partagé avec les bulleurs de « La BD de la semaine ». Aujourd’hui, on s’est donné rendez-vous chez Moka !

Betty Boob

One shot
Editeur : Casterman
Dessinateur : Julie ROCHELEAU
Scénariste : Véro CAZOT
Dépôt légal : août 2017
184 pages, 25 euros, ISBN : 978-2-203-11240-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Betty Boob – Cazot – Rocheleau © Casterman – 2017

67 commentaires sur « Betty Boob (Cazot & Rocheleau) »

    1. A lire oui, car l’album est très bien fait ! (et puis de Julie Rocheleau, tu as aussi « La petite patrie » que Sabine présente aujourd’hui dans son Petit Carré Jaune 😉 )

      J'aime

    1. Muet oui (enfin presque car il y a quelques courts interludes écrits comme dans un film muet). J’espère que l’album te plaira 😉

      J'aime

    1. Moi aussi j’ai eu un mal fou à me limiter le week-end dernier. Mais je n’avais pas la place dans mes sacs… et pas les sous pour tout prendre (frustratioooonnns 😀 )

      Aimé par 1 personne

    1. On devrait pouvoir le trouver facilement cet album (tant au niveau des bibliothèques que dans les librairies puisqu’il vient de remporter le Prix de la BD Fnac)

      J'aime

    1. Oui, superbe !! J’aime beaucoup cette économie de mots dans l’album ! Et le passage de la course derrière la perruque et si explicite !

      J'aime

  1. Tu confirmes les qualités de cet album qui va devoir passer entre mes mains à un moment ou l’autre, pas possible autrement (et ça ne m’étonne pas une seconde 😉 ).

    J'aime

  2. Cet album me tente depuis sa sortie, tant pour son sujet, son graphisme, ses clins d’œil, et les avis enthousiastes qu’il suscite! Il me faut le découvrir !

    J'aime

  3. Le sujet de cette BD me fait vraiment peur mais en même temps, je suis curieuse. J’ai tenté ma chance pour le gagner chez Noukette. On verra bien si le hasard la met entre mes mains.

    J'aime

  4. C’est sans doute la BD qui me tente le plus en ce moment. Et j’ai envie de suivre tes conseils car je viens de finir Mon traître, que tu avais recommandé et j’ai beaucoup aimé.

    J'aime

    1. « Mon traître » ❤ J'imagine que tu avais lu le roman… et il me tarde de plus en plus de pouvoir le découvrir (pas eu beaucoup de temps ces dernières semaines pour aller en librairie mais c'est certain qu'il fait partie de mes prochains achats !)

      J'aime

    1. J’ai hésité à aller les rencontrer mais il y avait trop de « mais » (trop de monde… et puis cette bulle-là, des « gros » éditeurs, je ne m’y sens pas forcément dans mon élément ; je préfère flâner chez les Indés)

      J'aime

  5. Whouah ça donne envie !! Même si de prime abord je crois que j’aurai eu du mal à oser franchir le pas face à une BD muette mais au vu de ta critique (et de celle de Leiloona) ça donne carrément envie de la lire !!!

    J'aime

    1. Oh oui !! Et dans les albums muets tu as de très jolies pépites : « Là où vont nos pères » de Shaun Tan, « Un Océan d’amour » de Wilfrid Lupano et Gregory Panaccione, « L’écorce des choses » de Cécile Bidault… 😉

      Aimé par 1 personne

  6. Je n’étais au départ vraiment pas partie pour la lire cette bd, et puis j’ai lu des tas de chroniques engageantes et la tienne achève de me convaincre, pour le thème, pour le titre, et le graphisme qui finalement me tape bien dans l’oeil. Je le réserve de suite !

    J'aime

    1. Ah oui !! J’ai beaucoup aimé, assez impressionnée par le travail de Julie Rocheleau en fait. J’aurais tant aimé avoir le coup de cœur aussi mais il m’a manqué un petit « je ne sais quoi » pour le coup 😉

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.