Broderies (Satrapi)

Broderies
© 2003 – Marjane Satrapi & L’Association

Pour ceux qui ont déjà lu Persépolis, vous devez forcément vous rappeler de la grand-mère de Marjane et de son caractère si particulier (j’adore ^^).

Ici, des éléments autobiographiques servent de base à l’ouvrage qui nous fait découvrir, le temps d’une après-midi autour d’un thé, la place de la femme en Iran : le poids des coutumes et de la société iranienne, leur émancipation progressive. Cet ouvrage est une agréable bouffée d’air et un exutoire charmant pour toutes les femmes en mal d’amour.
Les tabous sont invités à rester dehors ^^

Après la BD israélienne avec Exit Wounds, je reviens faire un tour vers la BD iranienne avec Broderies.

J’avais déjà apprécie le ton direct de SATRAPI dans Persépolis. Ici, il est un tantinet plus acidulé, très provocateur et féministe à outrance. Vous l’aurez compris Messieurs, vous passez un sale quart d’heure dans cet album ou vous êtes très gentiment étiquetés, très justement critiqués… et cela nous fait bien sourire.

Ensuite, ce groupe de femme aux expériences diverses et issues de différentes classes sociales nous permet d’explorer leur condition sur l’échiquier iranien : mariages arrangés, virginité, port du voile… mais loin de tous les clichés habituels que nous avons en Occident (femmes cloîtrées et exploitées).

L’utilisation des espaces de planches est absolument hors normes, mais cela produit un effet remarquable qui sert à merveille le message véhiculé par une trame narrative sur base de commérages.

Rires et fous-rires… un moment fort sympathique de lecture très féminine. Intelligent et drôle à la fois.

Conseillé par Lo dans le « Faites-moi lire » de décembre. Je vous renvoie aussi vers la chronique de Keisha9ème Regard et, j’ai eu du mal à la trouver, la chronique d’un blogueur sur Broderies (il n’y a principalement que des avis féminins).

Extrait :

« Parler derrière le dos des autres est le ventilateur du cœur » (Broderies).

Broderies

One Shot

Éditeur : L’Association

Dessinateur / Scénariste : Marjane SATRAPI (site non officiel)

 Dépôt légal : janvier 2003

ISBN : 9782844140951

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Broderies © 2003, Marjane Satrapi & L’Association

16 commentaires sur « Broderies (Satrapi) »

  1. Quoi, j’aimerais les commérages??? ^_^ Pour être allée en Iran, je crois bien volontiers que les iraniennes ne s’en laissant pas conter et ont leur mot à dire!

    J'aime

  2. C’était pour rire, tu pouvais garder ton article, voyons! et j’ai plein de BD empruntées à la maison, reste à les lire et à (enfin!) écrire les billets pour mon blog.Mais je fais ça sans prétention, je n’ai pas de formation artistique. Juste au feeling, quoi!

    J'aime

  3. J’ai beaucoup aimé aussi (même si je suis un homme 🙂 J’ai retenu deux choses que je ressers souvent : le principe de la « ventilation du coeur » et la phrase de conclusion par le grand-père :))

    J'aime

  4. J’ai, moi aussi beaucoup beaucoup aimé ! Satrapi dédramatise des situations difficiles grâce à un humour auquel j’ai totalement adhéré !

    J'aime

    1. c’est vraiment le personnage de la grand-mère de Marjane que j’aime beaucoup. Je trouve que tout de suite, sa présence donne le « La » à l’album. J’adore ce franc parler ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s