Autobio (Pedrosa)

Auto bio, tome 1
Pedrosa © Fluide Glacial – 2008
Auto bio, tome 2
Pedrosa © Fluide Glacial – 2009

Écolo, dessinateur, père de famille… Cyril Pedrosa retrace dans Auto bio tous les petits riens qui font sa vie… des petits riens qu’il sait mettre en valeur sans se prendre au sérieux, pour le plus grand plaisir de ses lecteurs. Moment de détente garantie.

Après avoir découvert Trois ombres il y a quelques mois, je ne souhaitais pas en rester là avec l’univers de Cyril Pedrosa. J’ai vu passer maintes fois le premier tome de cette série sur vos blogs auxquels s’associaient généralement des avis satisfaits. Pourtant non adepte de la BD humoristique, j’ai passé un excellent moment de lecture émaillé d’une petite lassitude à lire d’une traite ces deux albums composés de courtes scénettes de deux planches maximum chacune… je trouve la qualité du second tome un « chouillas » en dessous du premier. Ça ne m’a pas empêché de sourire de rire franchement à la lecture de certaines situations. Ravie également de savoir qu’un écolo convaincu se pose lui aussi la question angoissante : « peut-on oui ou merde jeter les bouteilles d’huile avec les autres bouteille en verre ? ».

Le graphisme est ludique et rend très bien compte des expressions (visages et corps), la colorisation accentue le comique de situations en donnant une note de fausse naïveté à l’ensemble. Car au final, les apparences sont trompeuses puisque Pedrosa aborde pertinemment la place dérisoire accordée au respect de l’éco-responsabilité dans notre société. L’auteur appuie là où ça fait mal.

Souvent prises un angle ironique, les situations sont souvent cocasses et on n’a d’autre choix que de sourire face à la manière dont les choses nous sont racontées. Malgré nous mais avec un plaisir non dissimulé, on se moque aussi de nos propres comportements en honnêtes gens pas toujours au point sur le B.A.-BA des gestes écologiques et en tant que consommateurs pas toujours acharnés à veiller au porte-feuille du petit producteur du coin souvent plus cher que la grosse coopérative espagnole… Le second tome surfe sur la même vague tout en laissant plus de place à  la vie professionnelle de l’artiste (Pedrosa y injecte les retombées que le premier album a eues sur son quotidien).

Roaarrr ChallengePour le reste, du propriétaire portugais envahissant aux contraintes commerciales des dédicaces, de la cousine écolo jusqu’au bout des ongles au français moyen qui confond tri sélectif des déchets et action « coup de poing » de José Bové, de Pedrosa-écocitoyen convaincu par le vélo à Pedrosa-consommateur séduit par les facilités qu’offrent la voiture… le discours que véhicule cet album est pertinent et ne prend absolument pas le lecteur en otage, voire nous aide à (re)prendre conscience qu’être écolo-responsable n’est certes pas une démarche évidente mais pas impossible. L’album a obtenu le Prix Tournesol en 2009.

PictoOKEcolo « pur et dur » ou non, je pense que tout le monde s’y retrouvera pour un bon moment de lecture.

Les chroniques de Faelys, Mitchul, Patacaisse et Jean-François. Une interview de l’auteur sur Krinein.

Auto bio

Série en cours

Éditeur : Fluide Glacial

Dessinateur / Scénariste : Cyril PEDROSA

Dépôt légal : avril 2008 (tome 1) et août 2009 (tome 2)

ISBN : 978-2-85815-855-3 (tome 1) et 978-2-85815-953-6 (tome 2)

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Auto bio, tomes 1 et 2 – Pedrosa © Fluide Glacial – 2008 et 2009

15 commentaires sur « Autobio (Pedrosa) »

    1. Le tome 2 est quand même moins bon. Après je relativise aussi car je ne sais pas si c’est une bonne idée d’avoir lu les tomes tomes à la suite. Et puis, il n’y a plus « l’effet de surprise » au second tome. Donc à voir…

      J'aime

  1. Je ne connais pas ces BD mais le thème est amusant, l’analyse m’a l’air d’être plutôt subtile et bien vu même si tu dis qu’il y a un peu de longueurs. On doiut se retrouver dans ces comportement, ça c’est certains !!

    J'aime

    1. C’est vrai que je me suis retrouvée dans certaine réflexion. Il y a aussi le côté rassurant de voir un pur écolo (que je ne suis pas, même si je suis convaincue de l’intérêt de la chose) qui met en pratique des concepts qu’il ne maîtrise pas toujours ^^ Un moment de lecture détente en tout cas

      J'aime

  2. C’est très drôle, sans prise de tête, et avec la distanciation nécessaire face à ce genre de thème à la mode et facilement moralisateur.
    J’aime !

    J'aime

    1. Oui, je ne savais pas à quoi m’attendre (dans le sens où je ne savais pas comment j’allais accueillir ces albums). J’avais beaucoup aimé Trois ombres et je suis agréablement surprise de l’avoir lu sur un style et un thème totalement différent. Après, je me tâte encore pour me lancer dans Ring Circus mais là, je suis moins sure. Tu l’as lu ?

      J'aime

  3. Pendant un moment je ne les mettais pas et maintenant je les mets… J’ai vu tout et son contraire sur internet, je crois qu’en fait tu peux mettre celles en verre et pas celles en plastiques (en tout cas moi y a écrit pas les bouteilles d’huile en plastique sur ma poubelle alors je fais comme ça!!)
    Pfff qu’est-ce qu’on est sérieuses!!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s