Courtney Crumrin (Naifeh)

Courtney Crumrin, intégrale
Naifeh © Akileos – 2007

Courtney est contrainte de quitter sa maison suite aux difficultés financières de ses parents. Avec eux, elle s’installe dans le manoir de son oncle Aloyius. Impressionnée par le vieil homme, perdue dans cette grande maison qui n’est pas la sienne, Courtney cherche de nouveaux repères. A l’école, elle ne parvient pas à se faire d’amis et se réfugie dans la solitude. Sa nouvelle vie lui déplait et la fatigue de ces longues nuits d’insomnie s’accumule au fil des jours. En effet, Courtney a bien du mal à trouver le sommeil dans cette vieille maison qui s’anime, la nuit venue, de bruits inquiétants. Et puis il y a cette désagréable sensation de se sentir observée doublée d’une effrayante impression que quelque chose remue au pied de son lit. Une nuit, n’écoutant que son courage, l’enfant décide de suivre une ombre et sort de sa chambre. Ses pas la conduisent aux appartements de son oncle, seul lieu du manoir qui lui est interdit. En ouvrant la porte, c’est tout un univers que Courtney va découvrir, elle est fascinée.

Peu à peu, elle apprend à connaitre Oncle A. ; il va devenir son mentor et lui faire découvrir le monde des « Choses de la Nuit ».

Ted Naifeh est un auteur américain qui a débuté sa carrière d’auteur vers 1990 en publiant ses dessins chez Marvel, Dark Horse ou bien encore Wizard of the coast. Puis, il se lance dans son premier scénario et crée la mini-série Courtney Crumrin et les Choses de la nuit qui sera publiée pour la première fois aux États-Unis en juin 2003 (la première publication en France du tome 1 a eu lieu en octobre 2004). En 2003 toujours, Courtney Crumrin est nominée à l’Eisner Award de la meilleure série limitée.

Quel étrange monde celui de Courtney, à la fois inquiétant, sombre et tellement captivant !

Cet album est une intégrale des trois premiers albums de Courtney Crumrin. Imposant objet de 400 pages (grand format et couverture souple) dans lequel on voyage avec allégresse dans un monde fantastique. La jeune fille y fait un apprentissage initiatique – celui d’une réalité parallèle – sous le regard bienveillant de son oncle. Chaque aventure offre un nouveau savoir à Courtney, une nouvelle expérience qui lui apporte des connaissances qu’elle ré-exploitera ultérieurement. Elle se responsabilise, affine son sens de l’observation et devient diplomate… elle gagne en audace aussi. On a vite fait de s’attacher à cette petite fille rusée, dotée d’un sacré caractère et d’une bonne dose de courage. De nombreux personnages secondaires enrichissent cet univers et donnent la réplique aux personnages principaux (Courtney, son oncle). Au fil des pages, Courtney mûrit. L’auteur profite de chaque chapitre pour peaufiner ses personnages, leurs personnalités (déjà bien construites lors de leur première apparition) et étoffer les codes de ce monde imaginaire. Lors de la lecture, nous serons accompagné par un narrateur original à savoir Butterworm, un gobelin au ton sarcastique que Courtney amadouera dès la première nouvelle. Les intrigues sont très bien menées : cohérentes, bien rythmées et riches en détails, il y a là une très bonne harmonie au niveau du scénario. Enfin, une grosse dose d’humour et d’auto-dérision vient dédramatiser des situations dans lesquelles on se serait certainement enlisé sans cette touche de légèreté.

L’utilisation du noir et blanc colle à merveille au récit. Cela nous permet de nous approprier à notre guise les ambiances et d’apposer nos propres couleurs aux décors. Entouré de monstres plus méchants les uns que les autres, parachuté dans un monde où nos repères sont blackboulés, on ne peut pourtant pas dire que l’on se sente mal à l’aise, bien au contraire. Le trait est assez simple, les visages humains sont dépourvus de certains détails mais leurs expressions sont très bien retranscrites. Décors et créatures fantastiques ont un coté fascinant, les détails de leurs visages et les jeux d’ombre ont un rendu très agréable.

L’objet est enrichit de deux parties de bonus. La première regroupe 9 illustrations en pleines pages d’auteurs BD tels que Jason ou Trondheim dans une partie intitulée « Galerie Courtney Crumrin ». La seconde partie est composées d’une histoire inédite et de 11 magnifiques illustrations colorisées de Naifeh en pleines pages, illustrations très belles et proches des teintes que j’avais imaginé tout au long de la lecture.

Conseillée par David en mai, cette lecture intègre le challenge PAL sèches

PictoOKA vrai dire, avant de débuter la lecture, je ne pensais pas venir à bout de cet album volumineux. J’ai donc été surprise de constater que, non contente de l’avoir lu jusqu’au bout, j’ai pris un réel plaisir à voyager dans cet univers. Courtney m’a happé !!

Très agréable moment de lecture. Un quatrième album est également disponible. Avec certitude une de mes futures lectures mais il est peu probable qu’elle fasse l’objet d’un billet ici.

La fiche éditeur, l’avis de Xavier, Sceneario, Paul,  Lael et Hilde.

Courtney Crumrin

Série terminée en 6 tomes

Intégrale regroupant :

Tome 1 : Courtney Crumrin et les Choses de la Nuit

Tome 2 : Courtney Crumrin et l’Assemblée des Sorciers

Tome 3 : Courtney Crumrin et le Royaume de l’Ombre

Éditeur : Akileos

Collection : Comics

Dessinateur / Scénariste : Ted NAIFEH

Dépôt légal : janvier 2007 (pour cette intégrale)

ISBN : 978-2-915168-58-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Courtney Crumrin, intégrale – Naifeh © Akiléos – 2007

28 commentaires sur « Courtney Crumrin (Naifeh) »

  1. Série en cours oui.
    Le volume 4 est paru il y a un temps certain (une bonne année je crois).
    Content de voir que tu as aimé. Un univers très surprenant c’est vrai ! En général, quand j’en parle on me dit : oui c’est de la BD jeunesse… pas tant que ça… ça peut même versé dans le carrément obscur…

    J'aime

    1. ah merci pour l’info sur la série ! Car sur BDGest, elle est indiquée comme étant terminée or les forums parlent d’un tome 5 en cours. BD jeunesse oui, pas tant que ça mais c’est ce qui explique mon appréhension initiale ^^

      J'aime

    1. Et je pense que ça te plaira ! Je me suis freinée pour ne pas trop en dire mais j’avais très envie de parler de cette série. Mon Golgoth n’était pas trop tenté non plus pour lire cette intégrale au final… on va acheter le tome 4 cette semaine ^^

      J'aime

    1. Ah oui ! A lire de toute urgence ^^ C’est tout a fait le genre de BD que j’aime avoir en grand format : on s’installe bien confortablement, l’album fait écran à tout ce qui nous entoure et… on plonge dans l’univers. Trop bien 😉

      J'aime

    1. ouaip et bien du coup, pas trop tentée par Polly et les pirates du coup ! J’ai quand même envie de découvrir un peu mieux mais il n’a pas tant scénarisé que ça d’après ce que j’ai vu !

      J'aime

  2. Hum encore une BD fort intéressante !! J’adore le graphisme sur les pages que tu présentes, et vu l’histoire ça à l’air passionnant !

    J'aime

    1. rhâââ là là ^^ Bon, et bien j’espère que mon article vous a donné, @ tou(te)s, l’envie de mettre cet album tout en haut de la pile ^^

      J'aime

  3. J’ai acheté cette intégrale (et sa suite) lors d’un Quai des bulles il y a deux ou trois ans mais je ne l’ai toujours pas lu … une erreur apparemment car cela m’a l’air vraiment prenant !!!

    J'aime

  4. Grâce à Flamel cette BD qui me tentais tant est toute lue !! Enfin non juste le 3 offert dans le cadre du Loto BD de Loula !
    Il m’avait prévenue que si je lisais cette BD j’aurais envie de lire les autres (1 et 2).

    Ça ne m’a pas vraiment gênée de ne pas avoir lu les deux premiers, mais du coup je veux lire les deux autres !!

    En tout cas ce style de graphisme en noir et blanc j’adore 😉 !!

    J'aime

    1. Ah oui, ça se marie très bien à l’intrigue ce graphisme. Ca campe les « gueules » des personnages aussi, comme Butterworm ou le vieil oncle. Une série génialissime ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s