Le Facteur de l’Espace (Perreault)

Perreault © La Pastèque – 2016
Perreault © La Pastèque – 2016

Bob est un facteur spatial. Sa vie est routinière. Chaque matin il se lève, se prépare et enfile sa combinaison de facteur de l’espace avant de sauter dans sa voiture pour se rendre au bureau de poste. Mais ce jour-là n’est pas ordinaire. Sitôt arrivé à son poste, il découvre que son chef a modifié sa tournée. Bob rassemble tout son courage pour ne pas céder à la panique et se met en route pour effectuer les livraisons.

Il est loin d’imaginer qu’il va vivre une journée mémorable. Passant d’une surprise à l’autre, constatant que les impondérables et les complications se succèdent, Bob s’énerve, bien décidé à toucher deux mots à son patron afin de retrouver ses habitudes.

Mais la vie est faite de surprises et il serait dommage de les laisser passer…

Derrière ce graphisme naïf se cache une histoire tendre et poétique. Pour son premier album aux éditions La Pastèque, Guillaume Perreault nous surprend. Ce graphiste de formation s’est tout d’abord tourné vers l’illustration d’albums jeunesse et dans la création de différents supports (culturels, éducatifs, publicitaires) avant de se lancer dans la réalisation de ses propres ouvrages. « Le Facteur de l’espace » est son deuxième album.

Avec humour, l’auteur relate les péripéties d’un facteur confronté à des situations rocambolesques. Cinq livraisons à réaliser aux quatre coins de la galaxie lui suffisent pour passer par tous les états : il va avoir peur, va perdre patience et même avoir l’envie d’abandonner tant il est dépassé par les événements. Le scénario permet également au lecteur de ressentir la détermination de cet homme bien décidé à relever le challenge qui lui est confié. Le personnage oscille constamment entre doute et certitude et c’est dans cette hésitation que l’album trouve son rythme.

En début de lecture, je regardais ce facteur interplanétaire avec distance d’autant que le dessin de Guillaume Perreault est assez naïf, un peu bancal, très enfantin. Chaque livraison fait l’objet d’un chapitre et il est possible – si le lecteur l’osait – de lire les chapitres dans un ordre différent, chacun racontant une histoire a priori indépendante des autres. L’étrangeté des cas de figure rencontrés est telle que l’on se place de suite à la place du spectateur curieux de savoir ce qu’on veut lui dire. Très vite, le personnage doit s’adapter à l’environnement des planètes sur lesquelles il se pose. En improvisant avec humour, cet homme insensible (en apparence) parvient à nous toucher. La poésie surgit au moment où l’on s’y attend le moins et qui rend l’univers encore plus sympathique.

PictoOKUne lecture ludique et amusante. Il y a plusieurs degrés de lecture dans cette histoire, ce qui permet également aux jeunes lecteurs d’apprécier cette aventure. Un humour absurde qui n’a pas été sans me rappeler « L’Ours Barnabé ».

A mettre dans les petites mains à partir de 10 ans.

Lecture faite sur un conseil de Gilles Labruyère qui, pour la seconde fois, a mis sur ma route une petite pépite.

Le Facteur de l’espace

One shot

Editeur : La Pastèque

Dessinateur / Scénariste : Guillaume PERREAULT

Dépôt légal : juin 2016

144 pages, 18 euros, ISBN : 978-2-923841-89-2

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Facteur de l’espace – Perreault © La Pastèque – 2016

4 commentaires sur « Le Facteur de l’Espace (Perreault) »

    1. C’est à cause de la manière de présenter les choses et de décaler le côté absurde des situations rencontrées. Finalement, le personnage du « Facteur de l’espace » prend moins de raccourcis que Barnabé mais le résultat est le même. Sauf qu’ici, la réaction est due au fait qu’il se retrouve dans des situations originales qu’il ne peut pas comparer à des situations qu’il a déjà vécues (alors que dans Barnabé, on est dans le quotidien familier en permanence). J’aime bien… et mes loustics aussi ^^

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s