Quatre sœurs, tome 4 (Ferdjoukh & Baur)

Ferdjoukh – Baur © Rue de Sèvres – 2018

Voici enfin (déjà !!?) le dernier opus de l’adaptation des romans éponymes de Malika Ferdjoukh.

Cette fois, c’est au tour de Geneviève – la seconde de la fratrie – de nous accueillir. Comme à l’accoutumée, elle s’occupe des tâches ménagères.

L’été pointe le bout de son nez et c’est l’agitation dans la maison des sœurs Verdelaine. Charlie continue à travailler d’arrache-pied pour assurer le quotidien et le paiement des factures mais elle se morfond, sa rupture avec Tancrède l’attriste et elle regrette aussi le couple qu’elle formait avec Basile. Geneviève a décroché un travail d’été à la plage, elle commence dans quelques jours. Bettina part camper trois semaines avec ses copines. Hortense part chez des cousins à Paris et Enid a réussi à faire partie du voyage.

La maison Vill’Hervé se dépeuple donc pour trois semaines, le temps pour Charlie et Geneviève de s’occuper un peu d’elles…

Un dernier tome tant attendu…

Cati Baur le souligne en postface, cela faisait neuf ans qu’elle travaillait sur cette adaptation des romans de Malika Ferdjoukh. On imagine aisément à quel point les cinq sœurs Verdelaine sont entrées dans sa vie et comme il peut être difficile de refermer cette aventure.

Cette tendresse folle pour ses personnages, on la ressent pleinement dans cet album. Peut-être cela tient-il au fait que nous savons que nous tenons en mains le dernier tome de la série ? En tout cas, l’envie est réelle de profiter de cet album sans retenue, à chaque page. Ne rien rater, savourer chaque réplique, chaque respiration de ces cinq jeunes filles dont deux sont déjà presque des femmes.

Le scénario est entraînant, gai et aucun impondérable ne saurait ternir ce plaisir à partager une petite heure en leur compagnie. Les bouilles radieuses des sœurs Verdelaine, leur sens de l’humour et de la répartie, leur capacité à retomber sur leurs pieds… tout cela crée le charme de la série. Et puis même quand elles se chamaillent, on entend déjà les rires à chaque étage de la Vill’Hervé.

Les couleurs de l’été accompagnent ce tome gouleyant où l’on suit avec une attention toute particulière la douce Geneviève. On rit, on espère que leurs envies se concrétiseront, on s’étonne de leur ingéniosité.

Je crois que j’aurais été capable de suivre cette série jeunesse pendant quelques tomes encore. Car s’il est question ici du quotidien de cinq jeunes filles, il n’y a rien de superficiel, rien de suranné. Le lecteur s’intéresse à ce qu’elles vivent, il s’immisce dans cette petite famille, s’amuse parfois de les voir tour à tour si prévisibles pourtant, depuis le premier tome, on les voit changer, mûrir et s’affirmer.

Très belle série jeunesse que je recommande. Une « série-doudou » qui diffuse de la bonne humeur. Dès le premier tome, l’adaptation de Cati Baur m’a donné envie de découvrir les quatre romans de Malika Ferdjoukh et cette impression n’a fait que se confirmer de tome en tome.

Les autres tomes de la série sont également sur le blog. Je vous invite également à lire l’avis de Madame sur ce tome 4.

Quatre sœurs

Tome 4 : Geneviève
Tétralogie terminée
Editeur : Rue de Sèvres
Dessinateur : Cati BAUR
Adaptation : Cati BAUR
d’après le roman de Malika FERDJOUKH
Dépôt légal : janvier 2018
154 pages, 15 euros, ISBN : 978-2-36981-132-9

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Quatre sœurs, tome 4 – Ferdjoukh – Baur © Rue de Sèvres – 2018

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

19 réflexions sur « Quatre sœurs, tome 4 (Ferdjoukh & Baur) »

    1. Du coup, il va te falloir un temps « certain » pour aller vers cette adaptation.
      De mon côté, je sais que quand j’opte pour la lecture du roman en premier, je laisse passer au moins une année pour aller vers ses adaptations. Sinon, j’en sors déçue. Je me rappelle – par exemple – que je voulais lire « L’Attentat » de Yasmina Khadra. Quand j’ai appris que Loïc Dauvillier l’adaptait, j’ai reporté ma lecture de Khadra, dévoré l’adaptation dès sa sortie et découvert le roman ensuite (sans cela, j’aurais grincé des dents sur le physique des personnages, les coupures faites dans le récit originel, les interprétations…)

      Aimé par 1 personne

      1. ah je ne savais pas qu’une adaptation bd de L’attentat existait! va falloir que j’aille voir ça de plus près! oui il est préférable de laisser passer du temps entre les deux, idem quand je vais voir un film qui est adapté d’un roman 😉

        J'aime

        1. Pour l’adaptation, ma chronique est ici si tu veux (mais rien ne t’oblige 😉 )
          Par contre, j’avais aussi regardé l’adaptation cinématographique et je n’ai pas du tout apprécié le dénouement (qui ne ressemble en rien u roman de Khadra… c’est à croire que le réalisateur n’a pas compris le message que voulait faire passer le romancier)

          Aimé par 1 personne

    1. Non pas lus. J’ai appris leur existence quand j’ai découvert le premier tome de cette adaptation. J’ai failli courir les acheter et puis je voulais savourer le travail de Cati Baur. Maintenant qu’elle a terminé, je vais pouvoir aller découvrir le texte qui a fait naître les sœurs Verdelaine 😉

      Aimé par 1 personne

    1. Ouh oui !!! De mon côté, j’ai la chance de l’avoir découverte avec cette adaptation et de n’avoir lu aucun autre de ses albums. Il faudrait bien que j’aille regarder ça de plus près 😉

      Aimé par 1 personne

    1. M’est avis qu’il te faut avoir les quatre tomes sous la main si tu te lances là-dedans (parce que c’est un coup pour terminer le tome 3 très tard un samedi et devoir attendre une éternité de deux ou trois jours pour récupérer le dernier tome 😛 )

      J'aime

  1. Je lis le roman, saison par saison, pour ne pas l’achever trop vite. J’adore et il me tarde de lire l’adaptation BD. Les 4 tomes sont en ma possession, il n’y a plus qu’à comme on dit !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.