Garulfo, premier cycle (Ayroles & Maïorana)

Garulfo, tome 1
Ayroles – Maïorana © Guy Delcourt Productions 1995
Garulfo, tome 2
Ayroles – Maïorana © Guy Delcourt Productions – 1997

Au Royaume de Brandelune, Garulfo barbote dans sa mare. Cette grenouille ergote, philosophe et manie le verbe aussi bien que le geste. Mais surtout, il peste contre sa condition de grenouille. Fulbert, le canard, veut aider son ami à relativiser… mais rien n’y fait.

La grenouille mal embouchée se fait la promesse de parvenir à devenir un Homme, espèce pour qui il ne tarit pas d’éloges. La décision prise, il quitte donc sa mare en quête d’une solution. Ses pas le conduisent jusqu’à la demeure d’une sorcière…

Comment ça Garulfo n’était pas encore présent sur ce blog ?? Scandaleux !! Pour quelqu’un qui se targue d’aimer l’Héroïc Fantasy, me voilà peu disposée à vous en parler (ce billet viendra alimenter ma rubrique Héroïc Fantasy, ce qui montera à… 4, le nombre de chroniques que j’ai déjà écrites ici. Zéro pointé !! ). Bref, Garulfo est un incontournable du genre.

Ajout du 24 juin 2010 : voir les commentaires pour des précisions/corrections sur l’Héroïc fantasy la Fantasy féérique.

Nous revisitons ici un univers de conte bien connu : celui de la grenouille qui, après le baiser d’une Princesse, se transforme en un beau Prince charmant. Ici, la dégaine colle assez mal avec le costume de Prince (à notre plus grand plaisir) puisqu’en se transformant, Garulfo va conserver un regard innocent sur le monde qui l’entoure, afficher un optimiste à toutes épreuves et, cerise sur le gâteau, prendre un plaisir certain au contact du peuple… ce qui en énervera plus d’un dans l’entourage du Roi.

Dans ce monde où tout est bien établi sans réellement être argumenté, la sincérité et la spontanéité de Garulfo vont semer la zizanie. Sans le vouloir, Garulfo va piétiner les étiquettes, chambouler l’ordre établi à commencer par le fait qu’il se présente au Château avec la Princesse Pipa qui n’a de princesse que le titre dont la gratifie Garulfo… et pour cause !!! C’est la plus souillon des paysannes !!

Devenu Homme, Garulfo devrait donc friser le bonheur éternel :  » Eh bien ! Quelle journée… Ce matin encore j’errais privé de raison dans une animalité aveugle et coassante… et me voici, dînant en compagnie d’humanistes bienveillants, m’étendant sur de moelleuses structures « . Mais non ! Heureux, il ne l’est que quelques jours et va vite déchanter devant tous les constats qu’il fait sur la méchanceté, la luxure et la vilenie des hommes.

Le récit est délirant, utilisant à la fois des anachronismes de langage (ou tout simplement comment ne pas dire  » du français populaire d’aujourd’hui » ^^) et des tournures simplifiées de vieux français. Cela donne un cachet certain ! S’y ajoutent les interventions attendues de la voix-off qui donne le « La », fait des transitions, commente…

Quant au dessin, il est superbe, fouillé, libre. J’adore.

De l’ironie, du sarcasme, de l’humour servent ce récit qui se veut être une critique ouverte des travers humains et une franche moquerie des systèmes royalistes féodaux… transposable à volonté à notre système actuel. ^^ Les conditions précaires du peuple saigné à blanc par les impôts divers et variés ne sont pas en reste et Garulfo va apporter un vent de révolution chez ces Vilains… mais pas seulement. Garulfo a apporté un vent nouveau dans le genre de l’Héroïc fantasy. Il faut dire que le scénariste (Alain AYROLES) semble visiblement prendre beaucoup de plaisir à renouveler les classiques du genre puisque la même année (novembre 1995), il nous fera cadeau du premier tome de De Cape et de Crocs, autre série génialissime (monde animalier, aventure, humour… mais toujours pas terminée malgré le neuvième tome sorti en 2009).

PictoOKPictoOKUne succulente lecture que voilà ! A mi-chemin entre le conte et la satire sociale… A lire et à relire sans lassitude aucune.

Quelques liens : Ayroles et Compères sur Aleka, un message écologiste et humaniste sur Wikipédia, la Chronique de Samba Bugatti.

Êtes-vous incollable sur les grenouilles célèbres ? Un petit quiz amusant.

Autre série de cette équipe d’auteur : D.

Cette lecture marque le début de ma participation aux BD du mercredi de Mango.

Extrait :

« L’humaine nature est ainsi faite : beaucoup de pire pour un brin de meilleur » (Garulfo).

Garulfo

Série finie en 6 tomes

Cycle premier :
Tome 1 : De Mares en Châteaux
Tome 2 : De Mal en Pis

Éditeur : Delcourt

Collection : Terres de Légendes

Dessinateur : Bruno MAÏORANA

Scénariste : Alain AYROLES

Dépôt légal : janvier 1995 (tome 1) et mai 1997 (tome 2)

ISBN (de l’intégrale du cycle 1) : 978-2-7560-3006-7

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Garulfo, tomes 1 et  2 – Ayroles – Maïorana © Guy Delcourt Productions – 1995 et 1997

Auteur : Mo'

Chroniques BD sur https://chezmo.wordpress.com/

14 réflexions sur « Garulfo, premier cycle (Ayroles & Maïorana) »

  1. C’est l’incontournable du genre. Je pense que tout amateur de BD devrait lire Garulfo. Il existe deux parties (très différentes, et pourtant passionnantes), le premier cycles tient en deux tomes, et le second en 3. C’est divertissant et rafraichissant.

    J'aime

  2. Juste une remarque par rapport à ta chronique : Garulfo n’est pas de l’héroïc fantasy mais de la « fantasy mythique » ou « fantasy féérique »… L’heroïc fantasy ou « récit héroïque » se basant plus sur des héros solitaires dans des univers en conflit, très violent la plupart du temps (cf Conan le Barbare). La fantasy mythique adopte les codes narratifs des contes et des traditions orales (type princesses/grenouilles et zolies fées) Deux sous-catégories de la « fantasy » donc. Ok je chipote…

    J'aime

  3. Bon, il faudra que je revienne ici plus souvent. Voilà un billet qui m’aurait fait plonger sans tarder dans l’univers d’Alain Ayroles, et je vois qu’il y a vraiment de quoi s’inspirer ici côté BD!

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.