Enola et les animaux extraordinaires, tome 2 (Chamblain & Thibaudier)

Chamblain – Thibaudier © Editions de la Gouttière – 2016
Chamblain – Thibaudier © Editions de la Gouttière – 2016

Après avoir été appelée pour porter assistance à des gargouilles romantiques (tome 1), Enola doit cette fois intervenir auprès de licornes furibardes. L’une d’entre elle a notamment attaqué un groupe d’enfants qui jouait dans la rivière. Les habitants, inquiets, envisagent de mener une expédition dans la forêt afin d’en découdre avec les licornes et les chasser de la région.

Enola n’a que peu de temps pour agir. Les licornes ont toujours été pacifiques. Si l’une d’entre elle a attaqué les humains, c’est qu’elle avait certainement une bonne raison. A elle de la trouver pour calmer la vindicte des villageois.

Je me rappelle encore de la lecture du premier tome de la série, il y a un peu plus d’un an. A l’époque, j’étais sceptique quant à l’engouement de mes petits lecteurs qui voyaient d’un mauvais œil le fait que je leur propose une lecture « étiquetée girly » (du fait des dominantes de violet et la vision d’une fillette toute pimpante sur la couverture).

Les présentations entre le personnage et les lecteurs n’étant plus à faire, nous voilà reparti pour une nouvelle aventure où Enola va – cette fois – exercer ses talents de « vétérinaire pour animaux extraordinaires » sur des licornes. La fillette dispose d’un capital sympathie indéniable : souriante, dynamique, elle est le maillon entre l’homme et la créature imaginaire ; elle permet aux uns de mieux comprendre les autres et réciproquement. Lucile Thibaudier a créé une ambiance graphique très agréable, composée de couleurs ludiques. La lecture est fluide grâce à ses dessins épurés et explicites, chaque planche est d’une lisibilité indéniable. Je suis moins fan de la mise en couleurs… C’est trop lisse et trop parfait, l’absence d’aspérités aussi bien dans les illustrations que dans les touches de couleurs (comme la présence de ces taches rouges symétriques sur chaque joue pour marquer les pommettes) laisse le lecteur de marbre.

Côté scénario en revanche, j’ai plus de réserve. Passé l’effet de surprise du tome 1, on a déjà un peu plus de recul sur le personnage et la manière dont l’intrigue est traitée. Les dialogues de Joris Chamblain sont très « premier degré » dans le sens où ils sont totalement dépourvus de jeux de mots : pas d’ironie, peu d’humour… tout est très factuel. Ce récit entraînant ne comporte aucune ambiguïté (le petit lecteur n’est donc pas désarçonné) mais, là où le bât blesse, c’est que les rebondissements sont finalement assez prévisibles et nous conduisent sans surprise vers un dénouement qui est tout aussi prévisible. Quelques détours et un peu de suspens supplémentaire ne m’aurait pas déplu. Les personnages ont des avis tranchés… c’est noir ou c’est blanc… on aime ou pas… pour ma part, je n’accroche pas. Je suis bien consciente que je ne fais pas partie du lectorat visé par cet album… c’est la raison pour laquelle – et selon le célèbre proverbe qui dit que le chat échaudé craint l’eau(probre) des auteurs jeunesse mécontents des critiques des blogueurs – comprenez, chers lecteurs, que je suis allée m’enquérir de savoir ce que mes jeunes lecteurs en ont pensé !

Louka (10 ans) tient tout d’abord à préciser qu’il n’aime pas les licornes… Passé ce léger détail, il a trouvé l’histoire [intrigue] facile à comprendre. Voici ce qu’il en dit : les licornes ont attaqué des enfants et les adultes sont en colère. Une petite fille va chercher Enola pour qu’elle les aide et convaincre son père de ne pas tuer les licornes [je vous passe la suite, il spolie… mais l’intrigue est pour lui limpide]. Je n’ai pas aimé parce que ces histoires de bois magique et de licornes, je trouve ça bête. Je me doutais comment l’histoire allait finir et je suis déçu que le livre ne m’ait pas surpris. Je n’aime pas trop, c’est trop simple. Ça me fait penser à un conte de fée, que je crois que ça plairait bien à des petites filles.

Kentin (7 ans) : j’ai bien aimé toute l’histoire mais j’aimerai bien que les dessins soient améliorés car je n’aime pas les couleurs (sauf celles des licornes). Sinon ça commence bien et ça finit bien. Et j’aime bien Enola.

pictobofVoilà donc trois avis tranchés, on aime ou on n’aime pas, il ne semble pas y avoir de demi-mesure. Mon petit doigt m’a dit qu’Enola avait beaucoup de petits lecteurs malheureusement, excepté mon cadet, nous n’avons pas été séduits.

Enola & les Animaux extraordinaires

Tome 2 : La Licorne

Série en cours

Editeur : Editions de la Gouttière

Dessinateur : Lucile THIBAUDIER

Scénariste : Joris CHAMBLAIN

Dépôt légal : février 2016

ISBN : 979-10-92111-28-6

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Enola, tome 2 – Chamblain – Thibaudier © Editions de la Gouttière – 2016

Advertisements

15 commentaires sur « Enola et les animaux extraordinaires, tome 2 (Chamblain & Thibaudier) »

    1. Et c’est bien dommage, le principe de la série est intéressant pourtant. Je crois que je trouve le scénario trop speed, il brûle des étapes, même dans les interactions entre personnage du coup, cela donne l’impression qu’on survole.

      Aimé par 1 personne

  1. Ma fille réclame à grand cris les 2 tomes BD ! Irai plutôt du côté de la médiathèque, j’ai peur et ton billet ne fait que me conforter :-p et pis, si vraiment elle est fan, alors, on verra 😉
    Mais oui, à Angoulême, g vu ds tas et des tas de petits fans attendre pour une jolie dédicace !

    J'aime

    1. Oui oui, mais ça ne m’étonne pas que des petits lecteurs en redemandent !! Je trouve ça bien même. Tous pareils face à la lecture, on tripe le plaisir qu’elle nous procure. Tous différents dans nos goûts et là, respect total 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s