Steak it Easy (Fabcaro)

Fabcaro © La Cafetière Editions - 2016
Fabcaro © La Cafetière Editions – 2016

« Une BD sur mes problèmes de communication ? »

En 2004, Fabcaro prend contact avec les éditions La Cafetière lors du festival d’Angoulême. Il lui remet un projet, l’éditeur accroche avec son style et ce contact marque un réel tournant dans sa vie. Le premier album, « Le Steak haché de Damoclès » est publié un an plus tard. Sa timidité et son manque de confiance le mettent à mal dans son quotidien. Les rapports qu’il a avec son entourage sont compliqués, il ressent de la gêne, il n’ose pas dire les choses et en tentant de dépasser ses angoisses, il s’enlise dans les maladresses et les malentendus. Avec les années, la gêne qu’il ressent est de plus en plus forte. Sa compagne lui suggère d’écrire un album pour parler de ses névroses ; dubitatif, il se plie tout de même à l’exercice. En acceptant de regarder dans le rétro, Fabcaro remonte à la source de « ses problèmes ». Quel a été l’événement déclencheur qui l’a conduit à mettre le doigt dans un engrenage désagréable, se sentant toujours un peu décalé dans les échanges avec son entourage… pourquoi se voit-il comme un OVNI et comment dépasser cette fichue difficulté à assumer ses opinions, à s’assumer.

S’il fallait choisir arbitrairement la genèse d’une vie placée toute entière sous le signe du malentendu, je la daterais vers l’âge de sept ans, quand ma mère me confia ma première course : une baguette. (…) Voilà comment je revins chez moi avec un steak haché alors que j’étais parti acheter du pain.

Une catharsis en quelque sorte. Adieu la timidité, la gêne et l’hésitation ??

Le premier album édité, il poursuit dans le genre en réalisant « Droit dans le mûr » que La Cafetière publiera en 2007. On pouvait espérer que le premier album lui aurait permis de dépasser certains blocages… mais ce n’est pas tout à fait le cas. Les tics de langage qu’il avait pour habitude d’utiliser sont maintenant connus de son entourage et ça le confronte à d’autres problèmes. Son entourage l’interpelle joyeusement et ouvertement sur les anecdotes qu’il a racontées et ça n’est pas pour arranger les choses.

« Alors comme ça tu t’es emmerdé à mon mariage ?! Sympa… »

Ce qui le conduit à se poser de nouvelles questions…

Finalement, je me demande si l’autobio pour soigner les problèmes relationnels n’est pas la pire des solutions.

Les complexes restent et l’amènent souvent à s’exprimer de manière inappropriée, à préférer le mutisme plutôt que d’oser participer à une conversation, à bafouiller, à cafouiller, à prononcer des phrases absurdes genre « je suis plumé comme une enclume » et on pourrait facilement l’imaginer en train de mélanger les mots quitte à en prononcer de nouveaux, saugrenus et irréels… imaginons-en un improbable… genre… « cuféder ». (N.D.A. : Finger in the nose)

Arrive en fin d’intégrale « Like a Steak machine ». Au rythme d’une anecdote par page, Fabcaro nous fait profiter de ses références musicales, parfois surprenantes. Partant du principe que certains souvenirs sont marqués au fer rouge par une chanson. « La situation et sa bande son sont inextricablement liées, imprimées à vie, sans qu’on sache toujours pourquoi… ». De Thiéfaine à Elsa en passant par les Floyd, les Red Hot Chili Peppers ou Iron Maiden… gros retour en arrière pour des sons qui ont bercé toute une génération (la mienne, ce qui augmente le plaisir).

PictoOKCet ouvrage regroupe trois titres de Fabcaro : « Le Steak haché de Damoclès » (2005), « Droit dans le mûr » (2007) et « Like a Steak machine » (2009). Trois ouvrages autobiographiques. Une très bonne mise en jambe pour découvrir son univers, son humour et son goût prononcé pour l’autodérision.

Dédicace - Angoulême, Janvier 2017
Dédicace – Angoulême, Janvier 2017

Autres albums de Fabcaro sur le blog : « Zaï Zaï Zaï Zaï », « Carnet du Pérou », « -20% sur l’esprit de la forêt », « La Bredoute ».

la-bd-de-la-semaine-150x150Aujourd’hui, la « BD de la semaine » s’est posée chez Moka.

Un petit clic pour découvrir les pépites des autres participants.

Steak it easy

One shot
Editeur : La Cafetière
Collection : Corazón
Dessinateur / Scénariste : FABCARO
Dépôt légal : septembre 2016
144 pages, 19 euros, ISBN : 978-2-84774-024-0

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Steak it Easy – Fabcaro © La Cafetière Editions – 2016

33 commentaires sur « Steak it Easy (Fabcaro) »

    1. Différentes de « Zaï Zaï… » oui, il faut dire que ce sont ses tous premiers albums qui sont dans cette intégrale. Mais c’est bien bon aussi 😉

      J'aime

  1. Je pense que ça me plairait beaucoup… 😉 « Timidité et manque de confiance » on dirait moi. Il s’en est bien sorti, ça donne de l’espoir. J’aime bien la dédicace 🙂

    J'aime

    1. Bah voilà… si… trois albums en un pour un maxx de plaisir 😀
      (pour l’exercice de style, j’ai cherché à faire un truc fou fou mais… c’était trop compliqué à rendre le délire compréhensible… ^^)

      J'aime

    1. Si jamais « Talk Show » est dans ta PAL…
      … vu qu’il est dans la mienne…
      … enfin, on peut découvrir ça ensemble koaa 😀

      J'aime

    1. Je suis loin loin d’avoir tout lu cela dit, sur les quelques albums que j’ai lu de Fabcaro, j’accroche vraiment avec son humour et sa manière d’aborder les choses. Il m’a perdue sur « -20% sur l’esprit de la forêt » (trop de bonds passé/présent, réel/imaginaire…), à croire que je ne devais pas être très réceptive au moment où je l’ai lu.

      J'aime

  2. (YOU DID IT ! Et j’adore.)
    Ah ce Fabcaro, quel succès ! Je dois réellement me mettre à lire Zaï Zaï Zaï, mais je sens comme une grosse pression de mes colocataires d’Angoulême, et si je n’adhère pas, j’ai peur qu’elles m’en veuillent beaucoup. ^^

    J'aime

    1. Je ne vais pas parler pour les autres co-locataires mais me concernant… oui, je risque de t’en vouloir 😛
      Et je ne comprends même pas que tu n’aies pas encore lu ce livre d’ailleurs !!! :mrgreen:

      J'aime

  3. Comme Antigone, je pense que cette BD va beaucoup me plaire, (je me sens un peu concernée) et je ne peux pas passer à côté maintenant que j’ai lu ton billet. 😉 Merci pour la découverte.

    J'aime

  4. Ahhhhhhh championne tu es !
    Et tu sais koa, vais me faire ce livre là dans mon lit ce soir, je crois que ça va être mhuuuum bien bon !
    #Fabcaroforever :-p
    (ouais je fais com les jeunes, jme mets au Hashtag !)
    Bisous ma copine

    J'aime

    1. Mauvaise idée ce livre au coucher… mauvaise idée, à cause de la dernière partie. Trop de musique des années 80 dedans, tu vas pas dormir de la nuit ou alors, avec des mélodies… disons… le genre de chanson qui collent au neurone, dont on ne connaît pas les paroles mais dont la mélodie tourne en boucle, en boucle, en boucle 😛

      J'aime

  5. un peu comme tout le monde ici, j’ai adoré Zaï Zaï Zaï Zaï (que nous avons posté comme coup de coeur sur notre blog). c’est intéressant de connaitre son parcours. Et j’aime bcp l’idée de la BO qui accompagne les pages. Ce nous plonge d’autant plus dans l’univers de l’auteur. Merci

    J'aime

    1. Cette intégrale est sortie il n’y a pas très longtemps. Je pense qu’on peut la trouver facilement.
      Par contre, si tu veux de nouveau découvrir un récit hilarant, je te conseille son « Carnet du Pérou » ! 😉

      J'aime

    1. Je trouve ça très cool ce qui se passe pour cet auteur. Son « Zaï Zaï Zaï Zaï » lui a offert une belle visibilité auprès des lecteurs et c’est très bien !

      J'aime

    1. Et bien il y avait plein (mais plein) d’exemplaires de ce livre à Angoulême en fait 😛
      Fallait venir avec nous épicétou
      C’est aussi grâce à une amie que cet album a atterri dans mes mains. J’étais un peu émue vois-tu 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s