Balade Balade (Kokor)

Balade Balade
Kokor © Vents d’Ouest – 2003

Imaginez que la Terre soit mise en vente et qu’un acheteur unique se présente. Fraîchement débarqué de son vaisseau spatial, on lui déballe le tapis rouge et l’agent immobilier chargé du dossier se présente : Sullivan Vilette, jeune loup élancé à la langue bien pendue. Et lorsque le petit extraterrestre demande à faire un état des lieux, Sullivan Vilette acquiesce, l’hélicoptère qu’il a spécialement affrété les attend.

« Nohélico Nohélico ! Moss Moss Vilette !… Apatte Apatte » précise l’acquéreur.

Puisque le client est roi, Vilette n’a d’autre choix que d’accepter les conditions particulières que son client fixe pour ce tour du propriétaire. La visite de la Terre se fera donc à cheval….

Balade balade !

Quel beau voyage ! Quel bel album ! Quelle belle découverte d’auteur !

Le synopsis n’est que la mise en bouche de cette histoire dans laquelle on se plonge rapidement. Vous l’aurez compris, je suis sous le charme et affiche encore un sourire bienheureux de lectrice satisfaite de ma lecture. Même tenir en main ce petit broché à couverture souple fut un plaisir.

Touchante, tendre, juste, poétique et pleine d’humour, cette histoire nous fait voyager entre le conte moderne et la critique de société. Au départ, une voix-off nous plonge dans cet univers euphorique puisque les Terriens vont connaître le futur  » propriétaire  » de leur planète. Ce dernier, petit extraterrestre potelé, dispose rapidement d’un capital sympathie enviable. Haut comme trois pommes, ce pacifiste étranger a un vocabulaire enfantin, souvent peu évocateur et proche de l’onomatopée (« Kiva Kiva », « Passam Passam »…). On est attendri !  Vilette sera donc notre traducteur.

Le récit fait des allers-retours entre deux univers. Le premier relate les aventures mi-oniriques mi fantastiques des deux hommes, une sorte de fable écolo. Le second, plus réaliste, dresse le portait de notre société (grève, productivisme, vie quotidienne..). Entre ces deux mondes, un fil rouge matérialisé par la diffusion des feuilletons de « Balade Balade », une série radio qui compte des milliers d’auditeurs. La fragile frontière entre le monde imaginaire et la réalité s’étiole régulièrement, des rebondissements dans l’histoire malmènent la compréhension que l’on a des choses… mais KOKOR ne nous perd jamais.

Le graphisme suit le même mouvement et propose des atmosphères propres à chacune des histoires. L’ambiance graphique de la fable est sereine, parfois naïve. Le trait rond, des décors épurés et de doux dégradés de gris au lavis peaufinent l’ensemble. La satire en revanche est marquée d’un trait sec et hachuré sans nuances de gris.

PictoOKPictoOKBeaucoup de tendresse, de l’humour, un regard critique et attentionné sur notre monde et nos travers.

Pour me consoler, je rêve que Balade Balade aura une suite un jour. Le livre est fermé… je me rappelle avec nostalgie de mes coups de cœurs de lecture comme Les Petits Ruisseaux, Blankets, Le chat du Kimono, Le Bar du Vieux Français, Trois Ombres

Je lirais d’autres KOKOR, c’est certain ^^ Cette lecture m’a été conseillée par David (même tarif que pour Choco : courbette courbette courbette. ^^ Je te remercie pour cet excellent moment de lecture que j’ai passé).

L’avis de David sur Iddbd et celui de Champi.

Album des BD du mercredi de Mango

Balade Balade

One Shot

Éditeur : Vents d’Ouest

Collection : Intégra

Dessinateur / Scénariste : KOKOR

Dépôt légal : avril 2003

ISBN : 9782749305653

Bulles bulles bulles…

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Balade Balade – Kokor © Vents d’Ouest – 2003

Publicités

32 commentaires sur « Balade Balade (Kokor) »

  1. Ah oui, c’est une très bonne idée, mais bon quand c’est mauvais, il faut aussi parfois le signaler pour avertir les autres! Un mauvaise BD, c’est encore pire qu’un mauvais livre, je trouve!

    J'aime

  2. De rien 🙂 ça me fait vraiment plaisir de lire une chronique aussi enthousiaste. C’est vrai que Balade Balade est un vrai petit bijou. Je conseille également le premier tome des Voyages de Gulliver adapté par Kokor. C’est une réapropriation vraiment réussi.

    J'aime

  3. Encore une chronique double pouce, décidément ça fait bien plaisir ^^ En tout cas rien qu’à la lecture du synopsis, je me suis dit il me la faut absolument cette Balade Balade. Le reste de ta chronique m’a confirmé dans mon envie ^^

    J'aime

  4. Pou ma part je ne te trouve pas « bon public » (par rapport à moi par exemple^^) non je pense plutôt que c’est que tu as de la chance au tirage en ce moment lol.

    J'aime

  5. Ah ben si ça rentre dedans ^^ tu as le droit aux auteurs de BD de n’importe quel endroit du globe lol. C’est vrai que c’est une bonne idée le « faites moi lire » mais d’un autre côté rien ne prouve que tu aimeras ce qu’on ta conseillé ^^ (donc ça pourrait être des pouces vers le bas (d’ailleurs tu as déjà mis des doubles pouces baissés ? lol))

    J'aime

  6. Oui je me souviens de ce billet, mais je me rappelle pas des doubles pouces, ça m’avait pas marqué bizarrement lol. C’est vrai qu’on a trop tendance à aller vers ce qu’on connait et du coup on rate plein de bonnes choses (des fois on rate rien aussi xD)

    J'aime

  7. hum en effet je pourrai mettre celui-là aussi , je crois bien que je l’avais repéré chez David… En tout cas ça fait un bail qu’il est chez moi!!

    J'aime

    1. allez zou, en voilà un ! C’est David qui me l’a conseillé et franchement, très bon moment de lecture que je te souhaite de vivre également ^^ Au passage il y a aussi Les aventures du Docteur Gulliver qui valent aussi le détour ^^

      J'aime

        1. donc on va changer de terme je crois. Ne disons plus PAL disons tes RAL (Rangés en Attente de Lecture)… ou quelque chose dans le genre ^^

          J'aime

  8. Merci pour cet album que j’ai trouvé touchant. J’ai pris un plaisir sincère à le lire. C’est marrant car ce livre a été envoyé dans deux catégories différentes du loto, montrant bien qu’il est inclassable.
    (plus de détails sur le blog prochainement)

    J'aime

    1. Ah cool, tu l’as reçu ! Ouf quand même ^^
      On en avait parlé ensemble au moment d’organiser les Lotos : imaginaire ou fiction réaliste ? difficile à dire oui. Chacun se raccroche à un bout de l’histoire, celui qui lui plait le plus. Kokor est un auteur magique ^^

      J'aime

    1. oui. Vu qu’il n’avait jamais posté de commentaires ici, mon assistant de blog l’a modéré.
      Voilà, la prochaine fois, il n’aura pas de problème de modération

      J'aime

        1. ouaip ^^ Ça me permet de filtrer tous les spam de m… sans qu’ils aient le temps de s’afficher en fait ^^ Pratique
          Mais sur la modération de commentaires, WordPress est bien plus sophistiqué qu’Overblog… WordPress est vachement mieux de toute façon 😛 Je ne regrette pas d’avoir déménagé ma maison virtuelle sur cette plateforme de blogs

          J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s